parution 01 janvier 2010  éditeur Emmanuel Proust Editions  collection Agatha Christie
 Public enfant / ado / adulte  Thème Policier

Agatha Christie T19

Maison du péril (la)

La jeune et belle propriétaire d'une riche demeure sur la côte est la cible d' « accidents » inexpliqués. Une 19e enquête de Poirot en bande dessinée à oublier. Ou parcourir bien vite.


 Agatha Christie T19 : Maison du péril (la) (0), bd chez Emmanuel Proust Editions de Quella-Guyot, Jollet, Baloo
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Emmanuel Proust Editions édition 2010

L'histoire :

Par un bel après-midi de juin 1930, sur la côte de Cornouailles. Conduisant à flan de falaise, une automobiliste soudainement perd le contrôle de son véhicule et atterrit dans le précipice. Par miracle, la jeune femme est sauve. Mais il s’en fallut de peu ! La nouvelle fait en tout cas les encarts des journaux et attire – naturellement – l’attention du détective Poirot et son ami Hastings, alors en villégiature non loin. Le hasard des rencontres réunit les trois personnages à la terrasse d’un hôtel. Un coup de feu inquiétant précède la rencontre. La jeune femme, prénommée Nick, se dit de plus victime d’ « accidents » répétés depuis quelques jours, attentant à sa vie. Pourtant, la belle persiste à n’y prendre pas garde. Invité chez elle, Poirot ne partage pas son optimiste. Après seulement peu de recherches, il semble en effet évident qu’on en veut à la Dame, par ailleurs propriétaire d’une riche demeure en bordure de falaise, surnommée « la Maison du péril ». Peut-être en raison de la somme de travaux à y réaliser. Peut-être aussi, en raison des destinées dernières de son occupante, morbides…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce 19e tome de la collection Agatha Christie chez Emmanuel Proust est clairement en deçà, malheureusement. Prolixe, la romancière britannique a beaucoup écrit, mais toutes ses enquêtes imaginées n’ont pas la saveur des classiques connus. En écho, la Maison du péril souffre ainsi d’une intrigue convenue. Rien ne surprend vraiment un amateur du genre : des éternels suspects de l’entourage de la victime présumée aux rebondissements d’une histoire résolue, à la dernière planche, par l’invention d’un fait jusqu’alors inconnu du lecteur. Un brin facile. Le scénario de Didier Quella-Guyot peine donc à convaincre, tout comme sa mise en scène. Le dessin signé Thierry Jollet s’égare sur certaines proportions, les traits et expressions des personnages, des attitudes, etc. (quand, par ailleurs, les décors sont plutôt réussis). Et ce n’est malheureusement pas la couleur qui transformerait l’ensemble. Tout aussi empruntée que le reste, souffrant d’un manque d’unité et de relief, certaines cases – comme celles des débuts proposant un bleu-vert douteux – frôlent simplement le mauvais goût. Une chose cependant sauve l’album : la mécanique policière, qui poussera le lecteur jusqu’à terminer l’intrigue amorcée. Maigre consolation. Un raté à oublier. Cette collection présente des numéros d’un tout autre niveau. Sévère ? Sans doute. A vous de juger.

ISBN 9782848102382