parution 01 septembre 2006  éditeur Emmanuel Proust Editions  collection Trilogies
 Public ado / adulte  Thème Western

La légende de Cassidy T2

Le syndicat des pilleurs de train

Fin XIXe dans l'ouest sauvage américain, Sean, Butch Cassidy et Sundance Kid s'organisent en syndicat de gangsters, pour éroder la tyrannie des barons du bétail. Un western (trop ?) didactique, qui pâtit d'un manque certain de lisibilité...


La légende de Cassidy T2 : Le syndicat des pilleurs de train (0), bd chez Emmanuel Proust Editions de Martin, Hanuka, Kness
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Emmanuel Proust Editions édition 2006

L'histoire :

A la fin des années 40, un père et sa fille exhument des documents anciens. Ils poursuivent alors leurs études sur les mémoires de Sean Cassidy, appartenant à un célèbre gang de cow-boys à la fin du XIXe siècle. Dans l’Utah en 1896, Sundance Kid et Sean Cassidy attaquent une banque, sans difficulté majeure et surtout sans arme à feu : une simple fiole menaçant d’être emplie de nitroglycérine suffit. Poursuivis, ils parviennent tant bien que mal à regagner leur base dans le Wyoming, où Sean fait la connaissance de son homonyme, le célèbre Butch Cassidy. Dès lors, pour éviter de lui faire de l’ombre, il ne se fera plus appeler que Sean. Le quotidien des cow-boys est alors perturbé par la tyrannie des barons du bétail. Les 3 amis décident de multiplier les actions à l’encontre de ces puissants déshumanisés. Pour éviter les dérives, ils appliquent une règle : ne s’attaquer qu’à la source, notamment les banques des trusts du bétail et du chemin de fer, et s’arranger pour en faire bénéficier les pauvres, petits fermiers, ouvriers et mineurs. De vol de bétails, ils passent alors aux attaques de voies ferrées et deviennent le « syndicat des pilleurs de train ». Petit à petit, l’organisation s’étoffe et s’installe dans plusieurs états d’Amérique, tissant un réseau de relations fiables et efficaces…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Spécialiste des USA, ou plutôt de la face cachée de l’histoire des USA, le romancier et scénariste Roger Martin (Amerikkka) poursuit sa retranscription en docu-fiction BD de la vie de Sean Cassidy et consort. Sur le même moule que le premier volume, cette suite est très instructive, mais pâtit d’un manque cruel de lyrisme. En fait, Martin se concentre tellement sur l’exhaustivité biographique de ses sujets, qu’il en oublie d’insuffler le moindre souffle épique. Résultat : cela semble à nouveau un travail de recherches rigoureuses, à la fois didactiques, complètes, quasi-doctorales, mais ce condensé d’informations rend l’ensemble complexe à suivre voire souvent nébuleux. Cette confusion est en partie due aux personnages qu’on a bien du mal à identifier (ex : la photo du gang, p.42). En effet, le dessin d’Asaf Hanuka souffre toujours d’irrégularités flagrantes. En dépit d’une colorisation plus sobre et nettement plus lisible (merci Kness), les perspectives restent trop souvent douteuses (p.28, p.31…), le trait incertain et certaines cases semblent avoir été bâclées (ouille, les chevaux !). C’est dommage, car le dessinateur fait montre sur certains passages d’un réel savoir-faire (cf. la 4e de couverture). Etant donné que la série est prévue pour couvrir 3 trilogies (9 albums), ce dernier aura certainement l’occasion de montrer ses progrès…

ISBN 9782848100524