parution 01 octobre 2008  éditeur Emmanuel Proust Editions  collection Atmosphères sport
 Public enfant / ado / adulte  Thème Sport - Baston, Chronique sociale

Le marathon de Safia

Le marathon de Safia

Safia, 16 ans, aime courir et présente de formidables dispositions à la course. Mais son père s'y refuse. La place d’une femme est ailleurs… Un one-shot engagé qui ouvre la collection Atmosphères sport sous de bienveillants auspices.


Le marathon de Safia : Le marathon de Safia (0), bd chez Emmanuel Proust Editions de Quella-Guyot, Verdier, Miravitllas
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Emmanuel Proust Editions édition 2008

L'histoire :

Nous sommes au printemps 2013. Paris se dote d’une nouvelle enceinte sportive. « Le nouveau stade de la capitale », tel pourrait être son nom. Sur le chantier, l’ouvrier d’origine marocaine Idir Lima est particulièrement fier de contribuer à son édification. Rendez-vous compte : en ce temple viendront jouer (et/ ou se produire) les plus grands noms. Et lui pourra dire : « C’est moi qui l’est construit. J’y ai participé ». Magique ! La quarantaine bien tassée, Idir est père d’un jeune garçon qui préfère la lecture au sport et d’une fille, son aînée, qui elle aime courir. Safia, elle a la course dans le sang, de l’or en barres dans les jambes. C’est en tout cas ce que dit d’elle son professeur d’éducation physique et sportive. C’est une championne née. Mais incomprise par son papa. De confession musulmane, Idir refuse de voir l’adolescente exhiber ses formes aux yeux de tous. Le sport est d’ailleurs une affaire d’hommes. Le football, ça c’est un vrai sport ! Les soirs de match, l’ambiance est électrique chez la famille Lima. Madame ne dit rien mais soutient en silence la passion de sa fille. Idir a lui oublié que, dans sa jeunesse, au pays, il aimait aussi courir et adorait Mimoun ou Bikila…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Titre à comprendre au sens propre comme au figuré, le Marathon de Safia raconte le parcours difficile d’une jeune lycéenne aimant courir et rêvant d’or olympique. D’origine marocaine et de confession musulmane, son père refuse de la voir s’exhiber comme pourrait le faire un homme, oubliant aussi les champions de sa jeunesse, Mimoun et Bikila (et non Zidane)… Auteur de la trilogie Pyramides (également chez EP), Didier Quella-Guyot, professeur amoureux de bande dessinée, a accepté le challenge d’ouvrir la toute nouvelle collection Atmosphères sport. Une collection soutenue par le ministère de la Jeunesse et des Sports et la chaîne Eurosport, s’il vous plaît ! Challenge accepté, donc, et relevé puisque en un volume, Didier Quella-Guyot réussit à traiter de sport, d’avenir et de problématiques sociétales fortes. Emancipation féminine, mélange des cultures, héritages et modernité, rapports générationnels, etc. La liste est fournie. Le scénario est intelligent – voire trop lorsqu’il confond le champion Mimoun avec le vent du Sahara appelé « simoun » que peu doivent connaître. Chaque personnage témoigne d’une profondeur certaine et la sensibilité avec laquelle ils sont traités, rappelle celle de Tito sur la série Tendre banlieue. Lion des clichés, proche des réalités quotidiennes. Un regret ? Si le format ramassé donne force et concision à l’album, c’est un peu court pour traiter d’un sport qui exige tant d’efforts et de maturation. La course et le marathon sont trop absents des planches quand le football et les thématiques sociales vampirisent l’ensemble. La collection n’a pas vocation à traiter le sport pour lui-même mais tout de même, on tient de la graine de championne ! Dommage. Côté dessin, Sébastien Verdier livre un travail soigné, très réaliste et bien documenté. On regrettera seulement les traits parfois trop marqués des visages qui donnent, par exemple, à Safia la presque quarantaine quand elle n’en a que 26 (l’effort n’excuse pas tout !). En résumé, un bon cru qui aurait pu (dû) être meilleur…

ISBN 9782848101590