parution 10 mars 2011  éditeur Emmanuel Proust Editions  collection Atmosphères
 Public ado / adulte  Thème Western, Chronique sociale

Texas exil

Trente ans après avoir fui aux Amériques, un ex-communard revient au pays à l’occasion de l’exposition universelle de Paris en 1900… Un one-shot original croisant Histoire et fiction, à l’aube d’un Nouveau monde. Linéaire mais prenant !


Texas exil, bd chez Emmanuel Proust Editions de Daeninckx, Mako
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Emmanuel Proust Editions édition 2011

L'histoire :

Tallahassee, Floride, 1900. Mr Bravado et sa fille s’apprêtent à partir en voyage. Tous deux se rendent à Paris, à l’occasion de l’exposition universelle. La France… Bientôt 30 ans que l’homme a quitté son pays natal pour fuir, aux Amériques, la répression communarde. A l’époque, les jours précédents la « semaine sanglante » de mai 1871, il s’appelait Fulbert Jolras et se battait sur les barricades contre les Versaillais. La tension était palpable, la suspicion générale. Les Communards savaient leur temps compté. Bientôt, Thiers donnerait l’assaut final et il fallut au jeune Fulbert un brin de chance et quelques connaissances pour réchapper à la police. Il partit un beau matin, sans un sous en poche, vers le Nouveau monde. Il laissait derrière lui son nom, une partie de son visage récemment éborgné par les combats et une femme – surnommée l’Andalouse – qu’il avait aimée une seule nuit et qu’il ne reverrait peut-être jamais…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Texas exil est un titre original à plus d’un titre. One-shot N/B de près de 120 pages, né de l’imagination du romancier Didier Daeninckx (Meurtes pour mémoire, Cannibale) et illustré par Mako (coutumier de l’exercice), l’album s’amuse à entrecouper fiction et Histoire, au sortir de l’épisode communard. C’est à Paris, en mai 1871, à la veille de la répression conduite par Thiers du soulèvement populaire, que commence donc cette histoire ; et c’est à Paris, à l’occasion de l’exposition universelle de 1900, 20 ans après l’amnistie accordée aux révoltés, qu’elle se termine. Entre temps, notre héros appelé Fulbert Jolras – alias Bravado – a côtoyé Renoir, Courbet, porté l’idéal socialiste aux Amériques, vécu le Far West, profité du chemin de fer, etc, toujours plus à l’Ouest, vers la frontière. Une sorte d’allégorie renouvelée de la quête d’un Nouveau monde plus juste et fraternel. Une aventure certaine, au crépuscule du XIXe siècle, à l’aube de la modernité d’une nouvelle ère. Mêlant les genres historiques et western, Texas exil offre un beau voyage plein de rebondissements, de paysages et de gueules variées. Construite sur un long flashback, la narration a des allures de Titanic et ne brille pas, elle, par son originalité. Mais linéarité n’est pas ennemi d’efficacité. La lecture se révèle tout aussi prenante qu’instructive et brillamment bouclée. Quant au trait réaliste et fouillé proposé, il participe de l’aventure au pays des rêves.

ISBN 9782848103242