parution 27 septembre 2017  éditeur EP Editions  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange

Buckson

Un jeune homme s’englue dans un sanglant et mafieux trafic de Bucksons : des tiques mutantes géantes à usage thérapeutique. Un thriller inventif, rythmé et particulièrement riche en hémoglobine !


Buckson, bd chez EP Editions de Araque
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©EP Editions édition 2017

L'histoire :

Dans un avenir proche, Yannick effectue sa première mission de Buckson, la boule au ventre. Ou plutôt le Buckson collé à la poitrine ! En effet, il traverse la ville en transportant tout contre sa peau, en catimini, une de ces tiques géantes et génétiquement modifiées, qui sont devenues si utiles à la médecine. En « branchant » leurs trompes-ventouses aux veines des patients, ces insectes mous et amorphes filtrent le sang, délivrent des sédatifs et des stimulants, permettent l’anesthésie locale… Bref améliorent les capacités physiques de l’être humain. Or par souci éthique, l’usage des Bucksons est règlementé. Et Yannick est en train de s’engager sur la voie d’un marché noir très lucratif, pour le compte d’un médecin mafieux radié de l’ordre. Arrivé dans la cave où le doc pratique, il découvre le cas. Le doc et un inconnu en gilet noir s’affairent sur le corps ensanglanté d’un gangster qui a visiblement morflé. Yannick retire veste et chemise, pendant que le doc termine d’opérer. Puis il « débranche » la trompe du Buckson qui l’enlaçait, pour le poser sur le ventre du type opéré, au milieu du sang. Mécaniquement, la trompe du Buckson se greffe à la jugulaire de l’opéré… il n’y a plus qu’à attendre une paire d’heures qu’il fasse son effet. Cela fait, Yannick repart comme il était venu, son Buckson caché contre son ventre, une liasse de biftons en mains, en essayant d’oublier le flingue que l’inconnu portait à la ceinture. Il rapporte alors le Buckson à un pote dans un abattoir, qui le branche « en série » sur un porc charcuté afin que l’insecte se « recharge ». Puis Yannick rentre chez lui. Mais déjà, en plein milieu de la nuit suivante, le doc le rappelle pour une urgence…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ça y est, on tient sans doute ici l’ouvrage le plus gore de l’année 2017 ! Fans d’hémoglobine et de thrillers d’anticipation déjantés, ce one-shot a été pensé, éviscéré et coagulé rien que pour vous. En auteur complet, l’espagnol Victor Araque Marcos commence par présenter, en pages de garde, un concept médical et scientifique d’avenir trop culotté pour ne pas être crédible : des tiques géantes génétiquement modifiées que l’on branche sur des humains, afin qu’ils leur filtrent le sang et les soignent. Ainsi se présente le concept de la « mutation sanitaire » et des Buckson, un procédé révolutionnaire d’avenir aussi original qu’écœurant, aussi follement imaginé que cohérent. Autour de cette innovation de départ, notre personnage principal se livre à un marché noir fort peu éthique : il trafique des Buckson pour soigner des mafieux. Or les mafieux sont englués dans une guerre intestine, ce qui a pour formidable effet de faire couler beaucoup de sang : la matière première indispensable à un thriller d’action rythmé et giclant sévère. A ce sujet, la séquence qui débute par la case choc de la p.26 (et suivantes…) est d’anthologie ! Et ce ne sera pas la seule case choc de l’album… Par le truchement d’un dessin semi-réaliste dynamique et taillé au scalpel, Araque sait particulièrement bien faire gicler l’encre rouge, mais aussi booster l’intrigue à intervalles réguliers, animer les séquences d’action et accorder un fond de polar crédible. A réserver à un public averti…

voir la fiche officielle ISBN 9782889320646