parution 15 février 2017  éditeur EP Editions  Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Esotérique

Jockey

Petits meurtres entre ennemis corrompus dans le milieu des courses de chevaux brésilien. Un récit confus + un dessin confus = un one-shot confus. Mais… kéceussé ?


Jockey, bd chez EP Editions de Calça, Aguiar, de Rosa
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©EP Editions édition 2017

L'histoire :

Dans les années 40, une course de chevaux a attiré du beau monde dans un hippodrome de Sao Paulo. Dans la tribune, une jeune femme, Moïra, n’a d’yeux que pour Alvaro, a priori son amant, qui lui rend à distances d’aguicheurs sourires. La course est gagnée par Mosca, un jeune et talentueux jockey que de nombreuses écuries s’arrachent. Le lendemain, Alvaro ira féliciter son ami jockey. Quelques minutes plus tard, Mosca sera abordé dans le vestiaire par Teodoro, le frère de Moïra. Celui-ci propose au Jockey un joli pactole de fric, contre une petite défaite à la prochaine course. Mais Mosca ne se laisse pas corrompre. Teodoro récoltera une leçon musclée sur la vertu et repartira humilié. Le soir même, deux gangsters à bord d’une voiture tentent de faire avoir un accident à Mosca. Ils tirent sur sa voiture et grâce au talent de Mosca pour la conduite, ils finissent leur course dans un fleuve. Mosca, lui, finira par cogner un poteau et sera juste légèrement blessé à la tête. Pendant ce temps, un homme hirsute prénommé Matias s’évade de prison, par des voies ésotériques. Au terme d’une cavale éperdue à pied à travers la nature, puis dans un fourgon de train, il rejoint une ville et une maison. Sa maison ? Il a l’âme vengeresse…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il y a des bandes dessinées qu’on peut lire une fois, deux fois, trois fois… sans pour autant n’y rien comprendre. Jockey fait assurément partie de ces spécimens qu’on referme en se demandant ce qu’ont voulu exprimer les auteurs. Le manque de lisibilité vient de la conjoncture médiocre des deux fondamentaux de la BD : le dessin insuffisant et la narration indistincte. Primo, le dessin « nouvelle vague », avec des arrière-plans hachurés et volontairement laissés au niveau du rough, aurait pu s’avérer convaincant si l’artiste s’était appelé Gaultier ou Blain. Le style reste cependant ici trop incertain. On confond notamment les persos moustachus, ce qui contribue à embrouiller le second point, la narration. Deuxio donc, la narration s’établit sur des non-dits, des ellipses, des sautes de séquences très indépendantes qui tardent à se mettre en chorale… autant de biais complexes dont la coordination doit relever de l’alchimie pour se rendre fluide. Résultat : on confond flashbacks et actions parallèles ; et surtout, on ne saisit ni le propos central, ni les enjeux, ni les objectifs des personnages, des lacunes définitivement rendues abstraites par la dimension fantastique du récit. A priori, il s’agit d’une fable ésotérique sur les méfaits de la corruption, avec le milieu vicié des courses de chevaux pour trame de fond… mais pourquoi avoir fait aussi nébuleux ? Si quelqu’un a lu cet album et peut nous raconter l’histoire, on est partant.

ISBN 9782889320493