parution 19 juin 2013  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour, Science - fiction

Cosmik Roger T7

Cosmik Roger a pour mission de trouver une autre planète habitable pour l’humanité… et pourquoi pas en profiter pour tirer un coup. Un dernier (dernier !) recueil d’historiettes bidonnantes. La vie est une salope.


 Cosmik Roger T7, bd chez Fluide Glacial de Mo/CDM, Julien/CDM
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Fluide Glacial édition 2013

L'histoire :

Cosmik Roger est un héros interstellaire solitaire faisant preuve d’une grande abnégation et d’un sens de l’humanité hors-pair(e). Sa mission : trouver une planète de rechange afin de sauver l’espère humaine incapable de juguler la folle croissance de sa démographie. Hélas, le résultat est trop souvent le même : la planète est soit trop froide, soit trop chaude, soit trop dangereuse… Roger va de désillusion en désillusion et tente d’oublier ses échecs dans un bon restau. Hélas, le résultat est trop souvent le même : le restau est soit trop cher, soit trop snob, soit trop radioactif. Et même quand il veut juste faire pleurer le poireau, le résultat est trop souvent le même : l’arbre est soit trop proche des commerces, soit trop crade, soit il est trop… tard. Et puis un jour, alors qu’il boit une bière dans son bar favori, Le rendez-vous des anneaux, Roger rencontre une femme. Et une certitude s’impose à lui : c’est la femme de sa vie. D’ailleurs, il lui avoue frontalement : elle est trop top, trop géniale, trop… trop ! La meuf le fixe comme un gros blaireau, blasée, et se casse rejoindre sa copine : ce mec est trop plouc.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme l’indique le titre, dans ce septième opus, les auteurs ne donnent pas seulement à Roger la mission de trouver une hexoplanète humainement habitable, mais aussi de se taper une meuf (ou plusieurs). Evidemment, en 11 historiettes fendardes, notre héros cosmique y parvient de temps en temps… mais c’est rarement du premier choix. Et vous pouvez compter sur le scénariste Mo pour lui refiler des thons de l’espace, des créatures tentaculomorphes et/ou brouiller les pistes du lecteur et/ou trouver une chute surprenante et franchement bidonnante. Parce qu’il est comme ça, Mo : inventif et généreux avec vos zygomatiques. Et généreux en thons. Ce qui, vous l’avouerez, n’est pas une phrase qu’on croisera souvent au cours d’une vie galactique. Cela dit, halala, notre tristesse est à la mesure du cosmos : infinie. A ce qu’il parait, ce septième opus de Cosmik Roger est en effet annoncé comme le dernier de la série ! Et pour de ne pas être tenté de revenir sur leur décision, Mo et Julien Solé le tuent à la fin (oups, on l’a dit). C’est supra-dommage, parce que les aventures d’un looser galactique doublé d’un pochetron, contiennent en soi un large potentiel de situations drolatiques, qui avait encore de beaux jours devant lui. Mais c’est dans l’ordre des choses. Il faut parfois savoir terminer une œuvre, alors autant que ce soit avec la manière. Tout comme pour les chroniques BD.

ISBN 9782352073437