parution 06 juin 2018  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour

La Planète des riches T2

La bourse et la vie

A bord d’une luxueuse et gigantesque station orbitale, le club des supers riches pâtit de (graves) problèmes de supers riches. Neuf nouvelles historiettes de la Terre à la thune, à la fois drôles et riches… de sens.


La Planète des riches T2 : La bourse et la vie (0), bd chez Fluide Glacial de Mo/CDM
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Afin de vivre et profiter en toute quiétude de leur suprématie financière, les plus riches familles de la Terre se sont regroupées en club, le club Diamant, et elles se sont expatriées à bord d’une titanesque station orbitale, plus communément appelée « la planète des riches ». Or un jour, au réveil dans sa luxueuse chambre, Monsieur Delatune (milliardaire) s’aperçoit qu’un mystérieux monolithe vert est posé là, au pied de son lit. Il pense d’abord que sa femme a acheté un nouveau Jeff Koons… Mais non, il s’agit plus sûrement d’un message extraterrestre, un objet déposé à son intention pour l’amener à réfléchir sur sa condition. Alors monsieur Delatune se met à penser. Il se dit que si les aliens le poussent à faire une telle introspection, c’est qu’il a sans doute quelque chose à se reprocher. Mais à part gagner plein de fric sur le dos de petits salariés, qu’il n’a pas hésiter à licencier 40 ans durant, que peut-il bien avoir à se reprocher ? Delatune se met à culpabiliser. Il déteste ça, ça l’énerve. Il s’en prend au monolithe, il veut qu’il lui foute la paix avec son argent… C’est alors que débarque la femme de ménache portugaise, qui ouvre le monolithe en deux : car ce n’est pas un monolithe, mais son caddy au look design, contenant des produits ménagers et des serpillères. Décontenancé, Delatune la vire sur le champ…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’auteur tahitien Mo/CDM livre ici une seconde salve d’historiettes caustiques et sarcastiques à l’encontre des super-riches. Chaque sketch débute en replantant le contexte, en une sorte de case titre & générique, afin que les lecteurs du magazine Fluide Glacial, dans lequel ces historiettes sont prépubliées, se remettent dedans. Ce tome 2 demeure dessiné selon la griffe artistique dynamique et relâchée dont Mo a toujours fait preuve. L’auteur complet varie astucieusement les perspectives, les angles de vues, rajoute des détails fendards sans avoir peur de faire dans la démesure, qu’elle soit technologique ou luxueuse (et c’est ça qui est bon !). Or considérant la cupidité et l’accumulation vaine de bien précieux, par une petite portion de profiteurs sans scrupule, les possibilités parodiques et philosophiques sont vastes. Ce second volume se montre peut-être même plus inspiré et profond que le premier recueil. Ainsi, le monolithe de la 1ère histoire, qui pousse Mr Delatune à s’auto-culpabiliser pour rien. Ou encore la cupidité considérée comme une vraie pathologie incurable et contagieuse. Voire encore l’imminence de se débarrasser des biens, tels du lest à bord d’une montgolfière, sous peine de faire se crasher la station orbitale. Cette dernière historiette peut d’ailleurs être abordée comme une métaphore de l’incapacité bel et bien réelle de notre humanité à arrêter de surconsommer, au détriment de l’équilibre écologique et naturel de la Terre. Au final, Mo pose la question tout à fait pertinente du sens de la richesse. L’argent ne fait pas le bonheur. Lire Mo, si.

ISBN 9782378780241