parution 11 novembre 2015  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour, Autour du 9ème art

Mourir d'amour en été

Pas vraiment BD, mais plutôt vrai-faux roman photo sous forme d'illustrations d'une correspondance durant les années folles, Mourir d'Amour en été propose un voyage irréel et totalement décalé.


Mourir d'amour en été, bd chez Fluide Glacial de Replonk, Plonk
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Fluide Glacial édition 2015

L'histoire :

Les années folles. Emma et Georges s'aiment tendrement. Lui est à Annecy. Rien à signaler sinon un lac plein d'eau. C'est un gentilhomme, qui a bien à l'esprit que le baise-main ne doit pas aller trop loin. Sans gants, risques de grossesse et danger pour les vernis à ongles.
Ramon et Petula sont des artistes de la truande. Deux épicuriens excessifs. Deux mécréants se roulant avec délectation dans le stupre et l’opprobre le plus clair de leur temps.
C'est à La Grande Moquette que ces couples se croisent, déclenchant des conflits intimes entre Paris Canaille et design danois...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Amateurs de romans photos tarabiscotés, de vaudevilles surréalistes et d'images d’Épinal datant du début du XXème siècle, mais ostensiblement bidonnées, Mourir d'Amour en été est fait pour vous. Un petit format à l'italienne, la page de gauche sous forme de reproduction de carte postale façon correspondance intime, la page de droite consacrant une photo rétro et digitalisée. Bingo, le voyage commence. Ce bouquin, c'est comme un trip soft et fun. On se retrouve en position de lecteur/voyeur d'une correspondance aussi gnan-gnan qu'hilarante. Tout est au second degré et le visuel porte au sommet l'art du kitch. On touche même au surréalisme avec cette intrigue vaudevillesque et ses personnages caricaturaux. Quand la bourgeoise se dévergonde avec le malfrat, quand la Grande Guerre éclate, quand le meilleur des mauvais goûts est à ce point cultivé, on rentre en collision avec ce délire monumental. L'éditeur (ce sacré Fluide Glacial) s'adresse d'ailleurs aux « amateurs de navets à deux balles et de désastres littéraires certifiés ». On ne saurait mieux dire.

voir la fiche officielle ISBN 9782352075509