parution 06 avril 2017  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Alive

Souvenirs de concerts et réflexions sur la musique par Luz, un des survivants du massacre de Charlie Hebdo.


Alive, bd chez Futuropolis de Luz
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2017

L'histoire :

Par une succession de planches, Luz livre ses impressions des différents concerts que ce mélomane fan de rock (et anti-chanson française) a écumé. L'album s'ouvre sur la genèse de sa passion pour ce style, instillé par des parents aussi mélomanes que lui. Manque de bol, ils sont tourangeaux et la région n'étant malheureusement pas terre de rockeur, ces derniers étaient parfois contraint de se fader des concerts de Jean Jacques Goldman (!). Arrivé à Paris, Luz ne cessera de courir les concerts en tous genres, allant de déconvenues en réelle passion. Chaque souvenir de concert est entrecoupé de moment d'intimité avec sa petite fille et de réflexions sur la musique et le rock en particulier. On retrouve ici son même humour poil à gratter qui faisait son succès dans Charlie Hebdo. Sont également présentes diverses couvertures pour magazines et des planches parues dans l’hebdomadaire satirique. L'album se termine sur le Bataclan et tous les souvenirs qui y sont liés. Il se clôt sur une double planche toute en tendresse entre l'auteur et sa fille.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Luz, mélomane devant l’éternel, en avait des choses à dire tout au long de ces plus de 300 pages de concerts et d’impressions. Lorsqu’il déteste, il peut s’avérer cinglant, comme avec le concert d’Alice Cooper à qu’il il taille un costard pas piqué des vers! Lorsqu’il adore, en revanche son enthousiasme est palpable et communicatif, mais à la limite de l’idolâtrie. La double page consacrée à Philippe Katerine est là pour en témoigner. Cet ouvrage s’adressera aux plus mélomanes des lecteurs de BD car les références et les clins d’œil abondent – et bien malin celui qui pourra les avoir tous repérés. Quant aux autres, ils pourront s’amuser de son humour plein de mauvaise foi et si caractéristique qu'on avait déjà apprécié notamment dans son album lapidaire J'aime pas la chanson Française. Mais on aurait tort de cantonner Luz à ses vacheries bien connues des lecteurs de Charlie Hebdo. Parfois, en effet, c’est une immense tendresse qui ressort de ces pages, comme ces apartés touchants qu’il a avec sa fille ou sa déclaration d’amour au Bataclan. Le trait est léché, comme toujours, mais parfois juste esquissé : Luz s’étant fait une spécialité de croquer des portraits pendant le concert. Cela donne au tout une formidable impression de mouvement. Bref, un cadeau idéal pour les mélomanes et un très bel hommage au rock.

voir la fiche officielle ISBN 9782754819077