parution 05 janvier 2010  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Historique

Championzé

Arrivé en métropole encore enfant, M'Barick Amadou Fall, surnommé « Battling Siki » se fait connaître pour ses talents de boxeur. Jusqu'à battre Carpentier dans un combat pour le titre de champion du monde... Biographie courageuse d'un champion oubli


Championzé, bd chez Futuropolis de Ducoudray, Vaccaro
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2010

L'histoire :

M’Barick Amadou Fall est né en 1897 à Saint-Louis du Sénégal. Ses parents vivaient de la pêche dans un petit village sur la côte. Sa mère le mit au monde d’ailleurs en revenant de la pêche, alors qu’elle portait un panier rempli de poissons frais. Amadou grandit comme tous les enfants du coin, de peu de choses. A l’âge de 7 ans environ, il fut pris sous son aile par une Européenne alors de passage près de son village. Elaine – et Freda, une amie – s’amusait à jeter des pièces dans l’eau du vapeur où elles apercevaient sur le rivage les gamins indigènes. Amadou manqua d’y rester – au fond – mais réussit à remonter un beau louis d’or. Et c’est ainsi que M’Barick Amadou Fall, surnommé Siki, devint Louis Siki Fall et accompagna Elaine jusqu’en France où la dame l’exhibait en costume de ville, récitant des poèmes appris par cœur. Elaine aimait beaucoup Siki, mais elle aussi avait du mal à se départir des préjugés partagés par les Blancs colons de l’époque, assimilant le noir au mieux à un sous-homme, voire à une espèce de chimpanzé. Quand sa protectrice s’en retourna chez elle, en Hollande, l’enfant ne put l’accompagner, faute de papiers. Il resta seul à Marseille et survécut de petits boulots. Jusqu’à une rixe dans un bar où il étala d’un coup de poing un homme de deux fois son poids et sa taille ! Siki était un boxeur né. Et il savait qu’en Europe, on payait pour voir combattre les meilleurs. Dorénavant appelé « Battling Siki », il avait alors peut-être 12 ans…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Qui se souvient de « Battling Siki » (alias M’Barick Amadou « Louis » Fall), pourtant champion du monde de boxe en 1922 après avoir mis au tapis le grand Georges Carpentier ? D’origine sénégalaise, son nom même est mal assuré. Sa légende n’a jamais été. Et on ne retrouve sa trace qu’au travers des articles de presse bourrés des préjugés raciaux de l’époque. Un comble pour un champion du monde français ! C’est qu’en effet, à charge, l’homme était noir. Un handicap majeur jusqu’à il y a peu, dans les faits comme dans les esprits. Courageusement, Aurélien Ducoudray s’est emparé du sujet et il brosse – pour son premier scénario BD – un portait saisissant de l’homme et des réactions d’alors. De manière simple et linéaire, faisant grand place au témoignages rapportés et à un talent certain pour la reconstitution (ex. les scènes de l’ascension du sportif, comme auparavant celle de son action au front durant la guerre), l’auteur revient sur un parcours tragique, même s’il prête souvent à sourire. Côté dessin, Eddy Vaccaro opte intelligemment pour un traitement crayonné, sobre et réaliste, un tantinet facétieux quand il le faut. Au final, un récit agréable qui, à défaut de révolutionner l’univers de la bande dessinée, fera réfléchir et rend très justement sa part d’Histoire à un champion oublié (maltraité, gâché !) alors qu’il avait tout pour être un Grand. Un album à rapprocher d’un autre (moins volumineux) paru dernièrement sur la boxe, 99 combats collection Atmosphères Sport chez EP éditions.

voir la fiche officielle ISBN 9782754802482