parution 08 février 2018  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Sentimental

Cintrée

Un auteur de BD en mal de réussite voit débouler dans sa vie une jeune femme en souffrance, terriblement attachante. Un joli témoignage autour de la schizophrénie, plein de moments vécus par Jean-Luc Loyer


Cintrée, bd chez Futuropolis de Loyer
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2018

L'histoire :

Un auteur de bandes-dessinés qui a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts voit son dernier projet refusé par les éditeurs. Pas assez vendeur, trop engagé, ou pas assez positif pour les petits lecteurs du journal Tourniquet. Ses relations avec une maîtresse qui ne veut pas renoncer au confort matériel que lui offre son mari ne mènent à rien d'autre que des frustrations. Mais un jour, lors d'un entretien avec le patron d'une agence de publicité, il suscité l'intérêt de son interlocuteur. La fille du chef d'agence se remet d'une période de maladie et elle a besoin de reprendre pied dans la vie active. Son père voudrait qu'une personne dotée de talents artistiques l'accompagne et la forme pour devenir elle-même illustratrice. Au bout de quelques jours, une relation de confiance s'installe entre cet homme de plus de quarante ans, qui se trouve trop gros, et Eléonore, à peine âgée de 20 ans, anorexique et obsédée par son besoin d'être le plus maigre possible. Très vite, le travail va passer au second plan et les deux collègues vont partager des moments simples, mais incroyablement profonds. Un repas gargantuesque dans un bar du coin, la visite au foyer de jeunes travailleurs, ou une soirée d'ivresse devant des curés qui ne s'en remettront pas. Eléonore semble complètement folle. Mais qui peut dire où se trouve la véritable normalité ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet album qui relate une expérience vécue est une véritable plongée dans l'incompréhension, la compassion et la douleur retenue des proches d'une personne qui a perdu pied. Eléonore, dont l'équilibre a été bouleversé à jamais, est une irruption imprévue dans la vie du personnage principal, qui remet en question sa perception du quotidien. Il fait face aux changements d'humeur imprévisibles d'une jeune femme qui peut être adorable, puis soudain insupportable, enthousiaste, puis soudain secrètement prostrée. Le vécu de cet illustrateur et auteur de bandes dessinées doit faire écho à l'expérience de beaucoup de gens qui sont soudain confrontés à la schizophrénie et à l'anorexie. L'intention est louable et sincère, mais l'auteur se laisse emporter par le besoin de raconter les expériences, et l'envie de donner en exemple les émotions qu'il a ressenties. L'album est ainsi une suite de moments chronologique sans cohérence forte, autour desquels Jean-Luc Loyer ne cherche pas forcément à construire un fil narratif. Les moments de recul sont trop courts pour que le lecteur puisse prendre le temps de tirer une leçon de vie de cette confrontation, avec une folie qui n'en est pas une, mais dont les conséquences seront dramatiques. En assistant aux moments les plus marquants que vivent les deux protagonistes, on perçoit petit à petit qu' Eléonore ne se comporte vraiment pas comme tout le monde. On se demande comment on réagirait face à cette attitude imprévisible et inconsolable, et en cela l'album est une réussite. Le graphisme de Loyer correspond bien au témoignage qu'il propose : accessible à tous, mais sans moment réellement fort. On aurait probablement aimé pouvoir tirer beaucoup plus de ce partage intime et sensible. Plus de légèreté peut-être, ou au contraire une noirceur assumée. Mais l'auteur a probablement été aussi loin que sa pudeur le lui permettait.

voir la fiche officielle ISBN 9782754816847