parution 09 février 2017  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

Comment je ne suis pas devenu moine

En 2005, Bérubé se rend au Népal dans l'objectif de suivre une formation de moine bouddhiste. Cette expérience va cruellement le décevoir. Un carnet de voyage autobiographique éminemment intéressant.


Comment je ne suis pas devenu moine, bd chez Futuropolis de Bérubé
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2017

L'histoire :

En février 1999, le jeune dessinateur canadien Jean-Sébastien Bérubé se pointe dans un temple bouddhiste tibétain de Montréal, avec la ferme volonté d'y suivre une formation pour devenir moine. Il tombe sur un couple de tibétains, qui lui rient amicalement au nez : pour devenir moine, il lui faudrait se rendre dans un monastère au Tibet, pas dans un temple ! Ils lui proposent néanmoins de l'introduire à la philosophie, à la méditation et à la communauté tibétaine de la ville. Cette initiation durera 6 années, durant lesquelles le jeune homme poursuit ses études en art et des petits jobs pour subvenir à ses besoins. Il apprend la langue tibétaine, rencontre un « rinpoché » (moine en lequel se serait réincarné un grand maître bouddhiste tibétain) et décide finalement d'entreprendre un voyage jusqu'au Népal pour satisfaire pleinement sa quête spirituelle. Le 1er mai 2005, Jean-Sébastien atterrit à Katmadou, avec sa dégaine de touriste. Il est aussitôt alpagué par une nuée de petites mains qui se battent pour un service, un pourboire, une escroquerie... Il rejoint le Stupa de Baudhanath, où vivent les réfugiés politiques tibétains. Il y retrouve son amie Blanche qui a décidé de changer radicalement de vie en devenant nonne ! A ses côtés, puis rapidement en entreprenant des excursions initiatiques par lui-même, il découvre que moult comportements déviants et malhonnêtes peuvent se dissoudre dans le terme « bouddhisme »...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le cahier graphique et les photos en fin d'album en attestent : cette histoire est autobiographique, Jean-Sébastien Bérubé s'est réellement posé la question du titre. Il a creusé la voie du bouddhisme, en se rendant, sac à dos, au Népal et au Tibet, dans l'intention première de vouer sa vie à cette philosophie-religion. Le compliment de Jean-Louis Tripp en préface terminera sans doute de vous convaincre : le talent de narrateur graphique du jeune auteur canadien surpasse ici le cadre du simple récit de voyage. Un soupçon d'ingénuité, de grosses louches de curiosité, une honnêteté sans faille : Bérubé se présente d'emblée terriblement attachant. Mu par un engagement sincère, son parcours initiatique et personnel en ces contrées extrêmes orientales est idéalement rythmé et diversifié pour partager les réalités d'un univers souvent fantasmé, loin de la science de l'esprit qu'il avait idéalisée. Sur place, Bérubé a en effet découvert que si le bouddhisme prône en théories de belles valeurs, ou du moins une spiritualité vertueuse, nombre sont les pseudo postulants qui le dévoient sans scrupule. Il s'est également aperçu que la situation géopolitique (rappelons que le Tibet est occupé par la Chine) n'est pas aussi manichéenne qu'il l'avait conçue. Il a certes inévitablement fait des rencontres intéressantes, mais souvent pas celles escomptées. Car dès qu'il a caressé l'espoir de frayer avec « la » vérité, il s'est retrouvé escroqué, déçu, en colère contre lui-même ou contre la condition humaine qui s'auto-pervertit. Jusqu'à l'écœurement. Au final, ce long récit (222 planches !) réalisé avec un trait de dessin légèrement tremblotant, mais d'une belle justesse d'évocation, complété par un lavis noir/blanc/niveaux de gris, est comparable à celui d'un Candide, de Voltaire. Il témoigne auprès de ses pairs d'une expérience courageuse, jusqu'au-boutiste et finalement décevante, vécue en dehors de sa bulle de confort. Il offrira au lecteur une fenêtre authentique, riche en enseignements et en réflexions sur une conception de la vie qui reste culturellement très éloignée de notre prisme occidental.

voir la fiche officielle ISBN 9782754816762