parution 22 juin 2017  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Guerre, Chronique sociale

L' Or T4

Etienne ou le hibou

Forêt amazonienne guyanaise, la gendarmerie du département français d’outre-mer régule avec des forces plus que limitées les orpailleurs clandestins. Le lieutenant Vasseur mène une vendetta personnelle pour retrouver l’assassin de son ami Lilo.


L'Or T4 : Etienne ou le hibou (0), bd chez Futuropolis de Piatzszek, Bihel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2017

L'histoire :

Nous voilà de retour à Maripasoula, petit village au Sud-Ouest de la Guyane Française, à proximité du Surinam. Le lieutenant Vasseur patrouille avec son collègue à la frontière. Les deux compères se font surprendre par un jaguar. Vasseur sauve son compagnon de route et élimine l’animal en appliquant les techniques que son vieil ami et guide spirituel Lilo, lui a appris. Avec cette prise, le militaire devient le héros local d’un jour. Malgré l’interdiction formelle de sa hiérarchie, Vasseur continue de mener discrètement l’enquête sur la mort de Lilo. L’homme lui avait sauvé la vie dans la forêt et il est décédé dans le dispensaire à cause du sabotage du générateur de courant. Contrairement à son supérieur, le capitaine Valras, le lieutenant évite de mouiller dans les histoires de corruption. Du fait de sa capacité à survivre dans la jungle, Valras va lui ordonner d’escorter Marshal le « parrain » de la mafia local, contre quelques grammes d’or, à un rendez-vous avec un autre chef local avec lequel il se partage le business de la boisson et du divertissement dans ce coin perdu dans l’immensité de la forêt amazonienne. Malgré sa discrétion, le lieutenant est convoqué par le capitaine Valras qui le somme d’arrêter l’enquête. Le gendarme Etienne Vasseur, à la limite de l’insubordination, remet son supérieur en place au risque de s’attirer les foudres de ce dernier qui ne tarde pas à le punir en le laissant seul deux jours et une nuit dans la jungle. L’enseignement de survie dans la jungle prodiguée par son défunt ami va lui servir une seconde fois. Seul contre tous, notre gendarme va devoir user de toute sa force de persuasion et de ses qualités de militaires pour retrouver l’assassin du chaman…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nous replongeons dans la moiteur de la forêt amazonienne avec le nouvel opus de la série l’Or. Pour rappel, cette série met un coup de projecteur sur un village guyanais, Maripasoula, à la frontière du Surinam, où l’orpaillage clandestin est devenu un sport national. Après la mort de Lilo, le chaman qui parle aux esprits de la forêt, dans le précédent album, cette fois nous suivons son élève, le lieutenant de gendarmerie Vasseur. Ce personnage principal, beaucoup moins attachant que le chaman, va provoquer une vendetta personnelle pour retrouver l’assassin de son ami. Nous retrouvons avec plaisir le parrain local Marshal et découvrons avec gourmandise le pourquoi du comment des fameuses mains qui sont accrochées dans son échoppe et qui nous intriguent depuis le premier tome. La petite touche ésotérique est présente avec la présence des esprits du fleuve. La fièvre de l’or et la corruption sont encore une fois mises en avant. Les ingrédients du succès des précédents tomes sont présents. Ce petit western (sud) américain nous régale encore un fois. Le scénario de Stéphane Piatzszek est simple et limpide. L’histoire se déroule sans besoin de retour en arrière, sauf peut-être une fois concernant le personnage du capitaine Valras que l’on aperçoit dans la pénombre sans savoir qui il est et qui se rappelle à notre bon souvenir quelques planches plus tard. Le crayonné réaliste de Frédéric Bihel est toujours aussi séduisant et la colorisation donne l’impression d’une peinture où le camaïeu de vert prédomine dans cette jungle étouffante. C’est un bel album qui se laisse lire simplement en se laissant porter et guider par le talent de deux auteurs qui maîtrisent leur sujet.

voir la fiche officielle ISBN 9782754817394