parution 04 juin 2014  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Le Monde d'Aïcha

Un noir et blanc magnifique et des histoires de femmes qui, sous leur niqab, décrivent la violence de leur condition. Un témoignage d’une intimité rare.


Le Monde d'Aïcha, bd chez Futuropolis de Bertotti
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2014

L'histoire :

Sabiha a onze ans lorsque, mariée depuis peu à un homme qu’elle ne connaît pas et de douze ans son ainé, elle doit porter le niqab, ce « voile qui couvre le visage […], ne laissant à découvert que ses yeux ». Sa famille, du nord du Yémen, trop miséreuse pour nourrir tous ses membres, voit comme une chance la vente de leur fille qui permettra de réparer le pick-up paternel. Enfant violée, enfant mère, enfant esclave, Sabiha subit sous les yeux scrutateurs de sa belle-mère sa condition de femme. Et bien souvent, elle ne parvient pas à dormir la nuit. Parfois, à l’aube, seule, elle ouvre la fenêtre et respire l’air frais du matin, cheveux découverts. Mais un jour, cela lui vaut une balle dans le corps, dès lors paralysé, le retour chez ses parents et la perte de ses enfants. Une femme ne se montre pas sans niqab. Une femme ne reçoit pas non plus d’hommes chez elle. Une femme ne choisit pas son mari. Une femme ne vit pas seule. Une femme ne divorce pas. Une femme…. Des lois tribales qui dictent les vies d’Hamedda, Aicha, Houssen, Ghada, Ouda, et Fatin, témoins des violences qui leur sont faites.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le niqab. Il y a quelques années, en France, ce vêtement faisait l’objet d’un débat national, puis d’une loi d’interdiction dans les espaces publics. Au Yémen, ce pays qui a hurlé sa colère au moment des révolutions arabes puis s’est tu à nouveau, rares sont les femmes qui ne le portent pas. Lors d’une mission de son mari au Yémen, Agnès Montanari, photographe, marquée dès son arrivée par les silhouettes noires glissant dans la ville de Sanaa, s’introduit peu à peu, et à tâtons, dans les maison yéménites et y soulève le voile qui couvre le visage des femmes. Mais les hommes règnent en maîtres et effacent systématiquement une bonne partie de ses photographies. Frustrée de ne pouvoir partager toute son expérience et les histoires qui lui ont été racontées, elle contacte Ugo Bertotti afin que les dessins prennent le relais de ces images manquantes. La collaboration aboutit en premier lieu à l’article Femmes du Yémen dans le n°18 de la revue de reportages XXI, puis au Monde d’Aicha en 2013 en Italie. Les récits de toutes ces femmes y sont magnifiquement mis en scène par un graphisme très contrasté de blanc et noir, dont les aplats évoquent des ombres qui planent constamment, comme le niqab enveloppant le monde de ces femmes. Un monde porté par deux valeurs : la famille et la pudeur. On ne déshonore pas la famille et on ne provoque pas le désir des hommes autres que son mari. « Nous ne sommes rien, et quand même toujours scrutées par mille regards » constate Aicha. Car ces femmes, ou ces jeunes filles que l’on cache, sont jugées, punies, voire bannies pour des actes, ou simplement des situations qui dérogent à ces lois. Certaines le subissent, d’autres s’y opposent. Une oppression quoi qu’il en soit insupportable, dont il est plus qu’urgent de montrer le visage. Elles nous chuchotent leur intimité, écoutons.

voir la fiche officielle ISBN 9782754811163