Les petits ruisseaux, bd chez Futuropolis de Rabaté ©Futuropolis édition 2006

Les petits ruisseaux

A la mort de son copain de pêche, un petit vieux prend conscience que sa vie sentimentale et sexuelle n'est peut-être pas entièrement derrière lui. Un bijou d'humour, une ode à la vie, juste et sensible.

L'histoire : Edmond et Pierre sont deux petits vieux, partenaires de pêche dans un coin de campagne pépère. Chaque jour, ils s’installent au bord de la rivière, lancent leur bouchon dans la flotte et partagent leurs discutions et un petit coup de blanc. Un jour, Edmond prétexte un peu de paperasse pour déroger à ce traintrain quotidien. Mais Pierre apprend au troquet du coin qu’il s’est rendu en ville, beau comme un pape, pour un rendez-vous galant. Bien entendu, dès le lendemain, les deux copains abordent le sujet. Edmond avoue sans détour faire des rencontres par le biais des petites annonces. Et ça marche plutôt pas mal ! Il invite alors Pierre dans son antre secrète : un atelier de peinture où il reproduit en aquarelles la playmate du mois des magazines. Tout cela laisse Pierre songeur, lui qui est veuf depuis belle lurette. Or le soir même, Edmond casse sa pipe. A l’enterrement, Pierre croise la fameuse conquête d’Edmond, une petite vieille très gentille. Il se met alors à réfléchir sérieusement à faire son grand retour sur la scène des aventures amoureuses. Mais malgré sa bonne volonté, l’image de sa femme, décédée d’un cancer quelques années plus tôt, est omniprésente…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Peut-être trouverez-vous le sujet osé : raconter une histoire d’amour et/ou une histoire de cul (les deux s’accommodent en général fort bien) avec des petits vieux ! Après tout, pourquoi les jeunes auraient-ils le monopole de la gaudriole ? Pascal Rabaté aborde ici des sujets sensibles, de front mais sans voyeurisme, avec une énorme humanité et un réalisme époustouflant. Si la biographie de l’auteur n’affirmait pas qu’il est aujourd’hui âgé de 44 ans, on jurerait qu’il est lui-même septuagénaire, pour parvenir si justement à nous livrer la psychologie des seniors. Fasciné par « la poésie du petit acte » (les mots croisés, le jardinage, bref, l’emploie du temps des petits vieux), Rabaté s’est véritablement investi dans la retranscription de cet état d’esprit futur qui guette chacun de nous au tournant. Y’a quoi devant, quand tout est derrière ? En outre, Rabaté brosse le portrait d’une petite communauté villageoise, dans laquelle tout le monde se connaît et se croise au troquet du coin. L’occasion d’asséner quelques brèves de comptoir bien senties, renforçant encore la légèreté d’un récit largement emprunt d’humour (la dernière réplique remporte la palme !). Le style de dessin qu’il emploie (un peu tremblotant, comme les petits vieux !), résolument moderne, convient parfaitement au ton du récit. Une idée de cadeau décalé pour grands-parents modernes (à offrir avec une boîte de viagra).

  • scénar dessin


5 juin 2006



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • Excellentissime ! 26 novembre 2012

    Tout m'a plu du début à la fin. Moi l'amatrice des tranches de vie, je me suis régalée. Tout de suite, on les aime ces 2 papys. On a de la compassion pour eux, puis finalement on aimerait presque être vieux quand on voit leur façon de croquer l'existence. Cette BD aborde un sujet souvent boudé, celui de la vieillesse, et sans enjoliver la réalité, Rabaté nous montre qu'il y a d'autres centres d'intérêts que les chiffres et les lettres pour le troisième âge. Aventuriers, gourmands, attachants, ces personnages donnent envie de mordre la vie à pleine dents et d'aller prendre un petit verre de blanc dans le bar du coin. J'ai aimé, j'ai adoré et j'en redemande et je pense que je vais même regarder le film issu de cette BD.

    Jean-charles

  • Un récit sensible, fin, émouvant et surprenant 25 janvier 2011

    Quel véritable bonheur de se laisser emmener par ces personnages au fond si banals qui pourraient être vous et moi. Un véritable hymne à la vie, à l'amitié, où les relations humaines sont valorisées, ce récit est tout en finesse.

    Christelle

  • Ces petits rien, quand on vieilli 19 août 2010

    Une BD toute simple : on suit le rythme de petits vieux dans un village, qui aiment aller à la pêche. Ils semblent voir la vie s'écouler lentement, sans vraiment y prendre part et pourtant... Que neni ! C'est qu'ils sont très drôles et encore pleins de vie ! Une BD très drôle, touchante, qui aborde le thème de la vieillesse et du temps qui passe.

    Cristina

  • Jouir et vieillir! 16 avril 2008

    Enfin une bande dessinée sur, et (pourquoi pas?) pour les vieux ! Après l'avoir conseillée, ça fonctionne, car tout en sensibilité et poésie. On tombe en vieillesse, on se laisse entrainer, jusqu'à la dernière planche, qui est d'une tendresse à frémir ! Le dessin est juste, les couleurs douces se coulent dans cet autre temps du troisième âge. Un sujet rare en bande dessinée. La grande réussite 2007 !

    Audrey

  • la vie est belle 11 février 2008

    La retraite, la vieillesse, la mort des ses proches, tout devrait être fini... Pourquoi continuer à vivre... Et pourtant si ! Un magnifique moment d'émotion, de bonheur, d'espoir et surtout d'amour. Merci les petits ruisseaux !

    roger

  • La naiveté au service des vieux 27 janvier 2008

    D'abord attiré par l'imagerie que pouvait donner Rabaté de ma région natale, je me suis rapidement plongé dans cette histoire. Elle m'a permis de me faire prendre conscience que le vieillissement n'est pas une fatalité et les aventures pevent encore bousculer notre quotidien à tout âge.

    Marco


prix 15.90-5% = 15.11

sur


Les petits ruisseaux, bd chez Futuropolis de Rabaté ©Futuropolis édition 2006

01 mai 2006

Futuropolis

9782754800167

ado / adulte

Chronique sociale

Les petits ruisseaux série terminée en France
1 album paru, 1 prévu