parution 26 mai 2016  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Chronique sociale

Mon père était boxeur

C'est l'histoire d'un homme qui avait l'habitude de se faire respecter avec les poings. C'est l'histoire d'une petite fille devenue grande qui souhaite raconter la vie de son père. Un véritable uppercut narratif et graphique !


Mon père était boxeur, bd chez Futuropolis de Kris, Pellerin, Bailly
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2016

L'histoire :

Évreux. Un homme dispute sa troisième finale des Championnats de France Poids Lourds. Il a déjà perdu ses deux précédentes finales. À l'issue du combat, la défaite est une nouvelle fois au rendez-vous. Dans les vestiaires, sa petite fille Barbara vient le voir pour le réconforter. Entre son père et elle, il y a la boxe qui est leur trait d'union. Une bonne dizaine d'années plus tard, un cercueil sort d'une église avec des gants de boxe en évidence. La petite fille est devenue une jeune femme. Elle suit le cortège sur le parvis de l'église devant une longue haies de poings gantés, tendus vers le ciel. Les cloches sonnent. Il y a les copains de bistrots, les poivrots rougeauds et les boxeurs aux gueules cassées. Des visages rougis par l'alcool, gonflés par les coups et les larmes. Le cercueil glisse dans le corbillard. Au cimetière, les gens défilent pour rendre un dernier hommage en touchant le bois. La jeune femme reste immobile, étourdie par les cloches, transpercée par le soleil. Alors que le cercueil disparaît dans la terre, elle se souvient...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après l'adaptation d'Un sac de Billes de Joseph Joffo, le duo Kris et Bailly rechausse les gants. Ne vous méprenez pas, ce récit n'est pas seulement une histoire de boxeur. C'est surtout la relation d'amour entre une fille et son père. Une fille qui découvre son père au travers du testament vidéo super 8 et photos qu'il lui a laissés. Une fille qui n'a pas pu lui témoigner tout son amour avant qu'il ne parte. Ce père qui était tiraillé par une violence qui le dépassait (sa mère ne l'a d'ailleurs pas supporté) et la force des sentiments qu'il éprouvait pour sa fille. Mon père était boxeur est devenu une bande dessinée lors de la rencontre entre Kris et Barbara Pellerin, qui se connaissent depuis près de 10 ans. Elle lui raconte alors son projet de documentaire en cours. Kris lit le texte de la voix off qui accompagne le film. Il est séduit par l'histoire et lui propose de l'adapter au 9ème art, en complément de son film. Dans cette aventure, Vincent Bailly pose un graphisme vivant et foisonnant. Son trait à la Baru traduit le caractère excessif de ce père dans les bons et les mauvais côtés. Un homme d'une grande générosité qui, au fil du temps, a su maîtriser ses ardeurs. Encore une pépite signée Futuropolis !

voir la fiche officielle ISBN 9782754812122