parution 06 juin 2013  éditeur Gallimard  collection Hors collection
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Aya de Yopougon

Édition du film

Dans les années 70, dans un quartier d’Abidjan, la vie grouillante d’un échantillon de ses habitants autour de la jeune Aya. Les deux premiers volumes de la série réunis en édition collector pour accompagner la sortie du film d’animation.


Aya de Yopougon : Édition du film (0), bd chez Gallimard de Abouet, Oubrerie
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Gallimard édition 2013

L'histoire :

1978, à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan (Côte d’Ivoire)… Toute la famille d’Aya – amis compris – assiste pour la énième fois à la diffusion télévisée d’un écran publicitaire vantant les mérites d’une bière locale reconnue dans toute l’Afrique de l’Ouest : la Solibra. Le père d’Aya est d’ailleurs un des employés de l’usine qui produit ce délicieux nectar. Il ne tolérerait donc pour rien au monde qu’on puisse manquer ce programme qui constitue, en outre, la première vraie campagne publicitaire du pays. Pour suivre la grand’messe, en plus de la famille directe d’Aya, il y a la copine Adjoua, la copine Bintou et leurs parents. Deux amies qui, tout comme Aya, s’apprêtent à profiter des vacances. Ce qui signifie entre autres d’user de stratégies pour tromper les paternels et goûter aux plaisirs du « Ça va chauffer », un dancing en plein air où l’on peut « gazer » (s’éclater) toute la nuit. Et surtout rencontrer des garçons. Le début des ennuis pour Adjoua et Bintou…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour marquer l’événement – à savoir l’arrivée d’Aya de Youpougon sur grand écran, le 17 juillet 2013 – les éditions Gallimard ont eu la riche idée de réunir dans un livre collector en grand format, les deux premiers volumes de cette savoureuse série. Ils correspondent, en effet, au scénario du long métrage d’animation concocté par Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, dont les premières images nous sont présentées en bonus à la fin de l’ouvrage... Six volumes, 520 000 exemplaires écoulés, le Prix du Premier album à Angoulême 2006 et une traduction en 16 langues au compteur sont la preuve du succès – mérité – de ce petit univers fourmillant et coloré. Judicieusement tenu en laisse par le personnage d’Aya, jeune femme de 19 ans qui souhaite devenir médecin, la jolie palette de personnages qui s’anime à Yopougon (quartier populaire d’Abidjan, capitale de la Côte d'Ivoire) est un régal pour qui souhaite s’offrir un zest de dépaysement, une bonne dose d’humour et de la micro socio-culture ivoirienne en délicieuse perfusion. Charge à ses deux premiers albums de vous tisonner la série pour une prise en main de l’univers aux petits oignons. Personnages, savoir-faire, savoir être, « folklore », psychologie africaine sont servis avec tendresse et auto-dérision, au rythme d’un imbroglio rapidement rocambolesque mêlant histoire de cœur et de fesses, infidélités, maternité, concours de beauté, employés ou patron. Bref, toujours guidé par l’idée qu’il faut trouver un moyen de s’en sortir et réussir sa vie d’africain. La patte de Marguerite Abouet fait ici ses premières armes pour un découpage chorale redoutablement efficace, empreint du tourbillon de ses protagonistes et justement tempéré par la sagesse d’Aya. Reste à découvrir le résultat animé, vissés dans un fauteuil de cinéma et voir enfin évoluer en vrai cette sympathique ribambelle d’Abidjan. Cette édition collector en donne déjà très envie et permettra, une fois le film découvert, de s’y replonger immédiatement.

voir la fiche officielle ISBN 9782070639182