parution 07 avril 2011  éditeur Gallimard  collection Bayou
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Historique

L' Année du lièvre T1

Au revoir Phnom Penh

En 1975, au Cambodge, suite à la prise de Phnom Penh par les Khmers rouge, l’exil d’une famille découvrant peu à peu le visage de la révolution. Une plongée dans la douloureuse histoire du Cambodge, habilement racontée.


L'Année du lièvre T1 : Au revoir Phnom Penh (0), bd chez Gallimard de Tian
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Gallimard édition 2011

L'histoire :

Cambodge, le 17 avril 1975… Après 5 ans de lutte contre la République khmère, que soutenaient les USA, les Khmers rouges s’emparent de Phnom Penh. Lina est quant à elle sur le point d’accoucher. Chez ses parents, elle attend inquiète Khim, son mari médecin, qui est retourné à l’Hôpital pour s’y procurer le minimum nécessaire. La famille de Lina ne sait pas trop quoi penser de cette révolution. Ils ont cependant déjà compris que les Khmers rouges n’aimaient guère les intellectuels et les nantis dont ils font partie. Ils se savent, qui plus est, doublement en danger, accueillant dans leur foyer la famille de Vuthy, un lieutenant de l’ex République... Rapidement, tout s’accélère. Sous prétexte d’éventuels bombardements américains, le nouveau gouvernement invite en effet tous les habitants à quitter Phnom Penh au plus vite. La famille entière prépare donc ses affaires pour partir dés le retour de Khim. Ce dernier arrive enfin. Il a dû en découdre avec une patrouille qui l’accusait d’être un espion à la solde de la CIA. Par miracle, il s’en est sorti. Les deux voitures familiales prennent alors la route. Dans l’énorme cohue, mêlant ceux qui partent, ceux qui cherchent à se ravitailler et les révolutionnaires surexcités, les deux véhicules finissent par se perdre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Parfaitement raccord avec la ligne graphique de la collection Bayou, généralement moderne, fougueuse et souvent habile à jouer l’émotion, le trait de Tian nous conduit sur le chemin de ses racines. En effet, c’est ici son histoire ou plus exactement celle de sa famille (il est peut-être, lui, le petit garçon qui voit le jour à la 41e page), qu’il déploie sans aucun recul avec la force documentaire d’un récit bâti à coups de témoignages aiguisés. Il offre alors, sans préambule (si ce n’est une touchante préface), une plongée dans l’Histoire du Cambodge, une matinée d’avril 1975, au moment où les Khmers rouges de Pol Pot prennent Phnom Penh. Ce premier volume, sur trois prévus, met en scène l’exode forcé d’une famille, contrainte par le régime autoritaire (qui vide les villes de leurs habitants pour les envoyer en « rééducation » dans les campagnes) de tout abandonner. Au cours du voyage, chacun découvre petit à petit le visage de la révolution et en particulier la purge irrémédiable qui se met en place et à laquelle ils tenteront d’échapper. Cette famille constituée d’intellectuels, de « bourgeois » ou de militaire de l’ancien régime est en effet une cible privilégiée… Ce qui est magnifiquement transmis par le récit, est l’urgence des choix à faire pour sauver sa peau et à tout laisser derrière soi sans apitoiement : simplement pouvoir manger et s’échapper en comptant chaque jour sur un autre petit miracle. Pour cette première réalisation, Tian laisse le lecteur se prendre dans ce feu de l’urgence, sans commentaire, la « caméra » à l’épaule, au cœur de l’événement. L’effet est saisissant de réalisme. Peut-être, parfois déroutant en raison des nombreux protagonistes intervenants, mais conduisant précieusement à nous faire toucher ce drame avec habilité. A suivre donc avec intérêt…

voir la fiche officielle ISBN 9782070629572