parution 07 septembre 2011  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Espionnage

12 septembre T1

Le Califat de Stockholm

Peu avant les attentats du 11 septembre 2001, un agent secret enquête sur de présumés terroristes, lorsqu’il bascule au cœur d’un conflit surprenant. Mise en bouche originale d’un thriller d’espionnage… uchronique !


 12 septembre T1 : Le Califat de Stockholm (0), bd chez Glénat de Seiter, Gabrielli, Francescutto
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2011

L'histoire :

Ce jour là du 6 septembre 2001, l’agent de la NSA Duncan Hoke manœuvre son voilier dans la baie de New York en compagnie de sa compagne et collègue Sadie. Ils font mine de faire du tourisme, mais leur objectif est de passer le plus proche possible d’un yacht saoudien, afin d’enregistrer les conversations suspectes qui se tiennent à bord. En effet, un hélico vient de se poser sur le ponton pour y déposer le présumé terroriste syrien Ali Al-Khazam. Duncan a juste le temps d’entendre qu’en Afghanistan, le colonel Massoud a du souci à se faire… et il comprend que son micro vient d’être repéré. Aussitôt, il vire de bord son voilier et s’éloigne… mais c’est trop tard : les saoudiens n’hésitent pas à tirer une rocket dans sa direction. Sadie meurt dans l’explosion du voilier, tandis que Duncan est éjecté à l’eau. Le lendemain, la police de la ville a envoyé des plongeurs pour inspecter l’épave et déterminer l’origine de son explosion. Ils ont alors la désagréable surprise d’être dessaisis de force de cette enquête par la CIA. Sur son lit d’hôpital, Duncan pleure quant à lui la mort de Sadie. Il est révolté d’apprendre la version officielle : une bouteille de gaz aurait explosé… Son supérieur le calme en lui offrant 6 mois de vacances. Le lendemain, Duncan apprend à la télé l’assassinat de Massoud. Il décide aussitôt d’agir de manière non-officielle…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Commémoration des 10 ans des attentats du World Trade Center oblige, un titre tel que 12 septembre, aux allures de thriller d’espionnage contemporain, n’a rien de surprenant. Dès les premières planches, on embraye en effet sur une intrigue campée quelques jours avant les attentats. Un agent secret, des saoudiens, des micros, des écoutes… On croit à une énième variation sur l’air de « les Américains n’auraient pas du entretenir de sulfureuses relations avec Ben Laden », avec tout le tralala des non-dits top-secrets et des fantasmes géopolitiques plus ou moins authentiques, auxquels on finit souvent par ne plus rien piger. Stop ! Détrompez-vous. Le scénariste Roger Seiter surprend ici son monde en bifurquant dans une direction aussi inattendue qu’originale, sur toute la seconde moitié de l’album. On est bien embêté de ne pas pouvoir vous en dire plus, afin de maintenir le suspens… Mais franchement, ça donne un vrai coup de peps à ce début de série, en lui donnant une teinte fantastique qui s’envole bien en dehors des sentiers battus. Seiter peut en outre s’appuyer sur les incontestables talents graphiques de l’italien Simone Gabrielli. L’artiste emprunte un trait réaliste différent de ses précédentes productions dans le milieu des comics et fournit un travail remarquable. Reste qu’avec une mise en bouche pareille, on est drôlement curieux de découvrir comment Seiter va rebondir et expliquer la suite…

voir la fiche officielle ISBN 9782723480475