parution 24 mai 2017  éditeur Glénat  collection Plein gaz
 Public ado / adulte  Thème Sport - Baston

24 heures du Mans T4

1972-1974 - Les années Matra

Durant 3 années consécutives, Matra, une écurie 100% française, remporte la mythique course du Mans. Une immersion très réussie avec une ambiance grisante.


 24 heures du Mans T4 : 1972-1974 - Les années Matra (0), bd chez Glénat de Bernard, Paquet, Papazoglakis, Cinna
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

1972 : 250000 spectateurs sont venus assister aux 24h00 du Mans. Le président Pompidou, passionné de course automobile, est lui aussi présent pour donner le départ. Jean-Luc Lagardère, le respecté président de Matra, l’entreprise impliquée dans le domaine militaire, est également venu soutenir son écurie. Jusqu’à présent la classique mancelle n’a pourtant jamais réussi à l’équipe Matra. Depuis leur première participation, 11 abandons sur 14 voitures engagées : ils n’ont réussi qu’à faire 4°, 5° et 7°. Et pourtant, dans les autres disciplines, la marque a tout remporté. Grâce à une formidable équipe de pilotes, de mécaniciens, de techniciens et d’ingénieurs, Matra a remporté, entre 1965 et 1969, une centaine de victoires : trois titres nationaux en F3, trois titres européens en F2 et les titres de pilote et constructeur de F1. Désormais, il leur faut gagner l’une des courses les plus populaires au monde…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les éditions Glénat font un nouveau focus sur un épisode historique qui a marqué la célèbre compétition automobile du Mans. Au-delà de la dimension sportive, cette course d’endurance revêt d’importants enjeux pour les industriels qui y participent. Entre 1972 et 1974, Jean-Luc Lagardère dominera l’épreuve avec ses Matra. De grands noms du pilotage comme Pescarolo, Beltoise ou Covert vont participer à la naissance de cette épopée légendaire. Même si cette BD s’adresse en priorité aux passionnés de sports mécaniques, les néophytes se prennent au jeu de ces courses endiablées où règne une tension incroyable, avec de nombreux rebondissements (parfois tragiques). Le rythme insufflé est ultra-dynamique, y compris dans les stands : les mécaniciens sont capables de changer un démarreur en moins de 20 minutes alors que votre garagiste, lui, immobilise votre véhicule 2 jours et pour la modique somme de 600€ ! Même si certains passages techniques sont un peu trop descriptifs, la lecture n’est pas fastidieuse. Le dessin réaliste et soigné de Christian Papazoglakis et Robert Paquet met en valeur les lignes des voitures.

voir la fiche officielle ISBN 9782344013779