parution 29 mars 2017  éditeur Glénat  collection 1000 feuilles
 Public ado / adulte  Thème Roman graphique

America

Pauline vient de se faire larguer et n’arrive pas à avancer. Alors c’est parti pour les States. De New York à San Francisco, elle se paie un road trip pour tout oublier. Un one shot drôle et attachant.


America, bd chez Glénat de Antico
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Larguée, Pauline doit faire ses cartons et retourner chez sa mère. La tête à l’envers, dans le vide, sur le dos les bras en croix sur son lit, elle attend la dépression. Le problème, c’est qu’elle tarde à venir. Et elle tarde même lentement, tant le mois d’août à Paris étire ses jours sans fin, vide de toute amitié qui vaille de partager sa peine… Alors elle part, direction New York. Des flashbacks lui reviennent, sur son « love ». Ils ne sont pas folichons. Son homme qui pète devant un coucher de soleil, une discussion sur un spectacle de trapèze… A New York, elle partage un Airbnb® avec un français, François, qui lui explique la mentalité new yorkaise. Les gens sont sympas, affectueux. Mais Pauline, ce qu’elle veut, c’est niquer. C’est mal parti. Alors elle va visiter Green Wood, le cimetière de Brooklyn, donne son numéro au serveur du bar du coin, et rentre lire. Et lit…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le personnage fétiche de Nine Antico, Pauline, revient pour ce troisième album toujours faussement léger. Avec ses lunettes-cœur à la Lolita, Pauline promène son regard d’adulescente parisienne sur le pays de la liberté. Elle souffre, elle se souvient, elle s’ennuie, mais elle prend du plaisir à visiter ce pays, à essayer de séduire sans avoir les codes… avant de retrouver ses copines pour un petit road trip dans le grand ouest. En décapotable bien sûr. Comme d’habitude, les dialogues et les récitatifs sont ciselés et participent au ton finalement extrêmement maîtrisé de Nine Antico. C’est direct, souvent imagé, toujours efficace. Les couleurs pop art collent ici parfaitement au sujet, comme ils soulignent le côté rock de Pauline, sa manière à la fois réflexive, féminine d’analyser ses actions et ses émotions, qui tranche avec sa faculté à faire, à partir, à rencontrer des gens, facile d’accès… C’est donc une chronique agréable et intelligente, cet America où l’héroïne fuit ses problèmes avec une fausse légèreté, s’abandonne dans l’altérité du monde nouveau pour pouvoir renaître plus vite dans une nouvelle vie, qu’elle n’avait pas voulue.

voir la fiche officielle ISBN 9782344016992