parution 22 novembre 2017  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Heroic-fantasy, Horreur

Claudia, Chevalier Vampire T3

Opium rouge

L'étau se resserre sur Claudia qui, depuis le chaos de Résurrection, doit éliminer sa fille pour respecter un pacte qu'elle a passé avec la déesse de la mort. Un troisième tome toujours trop moyen.


 Claudia, Chevalier Vampire T3 : Opium rouge (0), bd chez Glénat de Mills, Tacito, Marzo, Ledroit
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Carly et Jim retournent depuis quelques temps déjà à Gippeswick, dans la demeure de Claudia, mère de la jeune femme. Ils doivent vider la maison des nombreuses affaires de la défunte. Celle-ci, de son vivant, aimait le goût du sang, depuis plusieurs décennies. Elle a connu bien des milieux, de la pègre aux hôpitaux, en passant par la guerre. À chaque fois, l'appel de l'hémoglobine l'avait saisie. Elle léchait même les plaies des mourants. Elle était tombée enceinte plusieurs fois, mangeait le placenta, puis l'enfant. Un jour, elle décida de garder l'enfant pour le sacrifier à l'âge de 21 ans à la déesse de la mort. C'était Carly. Celle-ci range aujourd'hui des affaires de sa mère. Elle trouve des tenues très osées et tombe sur une mallette. En l'ouvrant, une aura sinistre se répand dans la pièce...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les éditions Glénat poursuivent la réédition, à un rythme soutenu de Claudia Chevalier Vampire, l'autre série de Pat Mills se déroulant dans l'univers de Résurrection, un enfer dans lequel les repères sont bouleversés et où le mal prédomine. Après un second tome pitoyable qualitativement, le scénario redevient un peu plus consistant. Claudia se presse de plus en plus pour pouvoir retrouver sa fille et la sacrifier à Kali, la déesse de la mort. La trame générale est assez correcte, mais c'est toujours dans l'exécution que l'on a du mal à accrocher. Frank Tacito réinterprète l'histoire et façonne un récit alternant les phases saugrenues à d'autres qui ne parviennent jamais à captiver. Les rebondissements nous maintiennent difficilement en éveil, or ce n'est pas le visuel non plus qui va empêcher nos pupilles de se refermer. Les personnages sont mal finis et Claudia n'a pas toujours le même visage selon les cases. Les décors manquent de finesse, malgré leurs grandes ambitions. Si Olivier Ledroit a fait de Résurrection un paradis de sadisme pour les lecteurs, Frank Tacito en a fait un véritable supplice. Dommage.

voir la fiche officielle ISBN 9782344014165