parution 11 avril 2018  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Colonisation T2

Perdition

Milla et son équipe découvrent une planète dont la colonisation a pris une tournure dramatique. Deuxième épisode d'un bon space opera grand-public, qui déroule avec efficacité les classiques du genre.


 Colonisation T2 : Perdition (0), bd chez Glénat de Filippi, Cucca
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2018

L'histoire :

Milla et Clarence se réveillent dans une cage en métal, au milieu d'un bâtiment inconnu. Leur geôlier, assis sur un fauteuil au milieu de cette grande pièce remplie de cellules similaires, s'appelle William. Il fait partie d'un groupe de colons dont la nef a connu une avarie, et a réveillé tout le personnel technique au milieu de l'espace. Leur voyage durait depuis plus de cent ans, mais il n'avait pas encore croisé de système colonisable. Ils ont alors du s'organiser pour continuer de faire fonctionner la nef, et trouver au plus vite un endroit où s'installer, quitte à réviser à la baisse les exigences concernant les planètes possibles pour leur installation. Lorsque Milla raconte à son tour l'évolution technique qui a bouleversé la donne du processus de colonisation, et qui conduit la confédération à aller récupérer tous les colons, William semble déjà au courant. Il a donc déjà reçu la visite d'équipes envoyées par le gouvernement. Mais que s'est-il passé sur cette fameuse planète hostile où les colons ont fini par atterrir. Pourquoi un ancien colon tient-il à les garder prisonniers ? Et surtout, comment a-t-il survécu sur une planète qui ne laisse que peu de possibilités à la culture ou à l'élevage ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce deuxième épisode, Colonisation prend ses marques et s'affirme comme un space-opéra divertissant et spectaculaire. Une série d'aventures en un tome, dont le pitch devrait consister à découvrir à chaque fois un aspect différent de l'installation des colons sur toutes sortes de planètes. La technologie du trou de ver évoquée par les personnages permet de se débarrasser de toute contrainte de distance, et d'envoyer nos héros sans difficulté vers n'importe quel voyage interstellaire. Denis-Pierre Filippi sait par ailleurs comment construire un scénario qui tient debout, comme ici en démarrant par une situation surprenante mais qui va s'expliquer à mesure que le récit progresse. Milla, Clarence et Ag nous deviennent familiers, grâce au rythme de parution rapide pour les deux premiers albums, et le rôle central qu'ils semblent amenés à jouer, au sein d'un équipage qui rappelle furieusement – et délibérément – Star Trek et l'Enterprise. Vincenzo Cucca montre une belle énergie pour dessiner des monstres impressionnants, des décors fouillés et des scènes de combat très vivantes. Le dessinateur italien contrôle son style pour rester dans une approche très grand-public, les galeries virtuelles qui lui sont consacrées sur le net montrant toute l'étendue de son talent, parfois réservé aux adultes. Rien de tout cela ici, mais au contraire une profusion de figures de style de l'univers SF. Des planètes hostiles où vivent des plantes et des animaux pas sympas, des monstres mécaniques aux exosquelettes surpuissants, des vaisseaux spatiaux à profusion. Et des caissons pour plonger dans des mondes virtuels, et en revenir plein d'idées pour vaincre les difficultés. Avis aux amateurs !

voir la fiche officielle ISBN 9782344021750