parution 01 mai 2007  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller

Dédales T1

Le manuscrit

En trouvant un manuscrit inédit de Maurice Leblanc, un jeune homme se trouve mêlé à une problématique qui défie le temps. Mise en place intrigante d'un thriller fantastique encore nébuleux...


 Dédales T1 : Le manuscrit (0), bd chez Glénat de Godard, Plumail
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2007

L'histoire :

Cadre commercial dans le milieu de la BD, Sébastien Lenfant pressent que Ariane, son amie du moment, est en train de lui échapper. Aussi, avec un sens certain de la persuasion, il la convainc de l’emmener en vacances à la Baule, chez sa tante Léonie. Sur place, Léonie constate que les relations entre les deux trentenaires ne sont effectivement pas au beau fixe. Ariane file d’emblée à la plage, essentiellement intéressée par le teint de peau cuivré qui résultera d’une quinzaine de farniente à l’horizontale. Pendant ce temps, la tante Léonie raconte une anecdote piquante à son neveu. Sébastien apprend ainsi que la villa familiale fut louée dans les années 40 à Maurice Leblanc en personne, le célèbre écrivain qui créa le personnage d’Arsène Lupin. A l’époque, le romancier était mystérieux. Il avait même soudainement mis fin à son séjour, abandonnant quelques affaires personnelles sur place… toujours enfermées dans une malle du grenier. Sébastien est dès lors obnubilé par cette histoire. Il fouille le grenier pendant des heures et tombe sur un manuscrit inédit de Leblanc ! Emprunt de mystère, le document relate une histoire de savant, ayant découvert un appareil photo aux capacités incroyables. Lequel objet serait encore enfoui dans la cave en ruine d’un ancien manoir, dans le Juras …

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les auteurs du Cybertueur récidivent avec un nouveau polar fantastique défiant le temps et la logique cartésienne. Comme point de départ de cette nouvelle histoire piquante, une anecdote « authentique » de la vie de l’écrivain Maurice Leblanc, « papa » d’Arsène Lupin (les auteurs insistent à plusieurs reprises sur cet aspect), romancée dans le registre du fantastique. D’emblée, on constate que le dessin de Claude Plumail est en net progrès. Son trait oscille entre un style réaliste relativement standard et quelques passages beaucoup plus réussis, notamment les flashbacks situés dans les années 40, ou sur les décors souvent soignés (le laboratoire souterrain !). Sur ce graphisme plutôt engageant, le scénariste Christian Godard s’intéresse aux mystères de la création du personnage d’Arsène Lupin. Certes, le coup de l’appareil photo qui prend des clichés mettant en scène la mort future des photographiés, on a déjà vu ça dans Thomas Silane (chez Bamboo). Néanmoins, le cœur de l’intrigue semble aller plus loin que le simple usage de ce sympathique outil. Godard brasse des standards du genre, telles que la thématique de l’immortalité ou l’intervention sur le cours du destin… sans nous en dire beaucoup plus. Pour le moment, on reste perplexe sur la tournure un peu chaotique que prennent les évènements. Si le mystère est volontiers piquant, les relations entre Ariane et Sébastien sonnent faux, la logique de l’enquête n’est pas encore tout à fait convaincante et le mystère traine déjà en longueur… En fait, on espère surtout que contrairement Cybertueur, les auteurs évitent de nous faire tourner en rond, en livrant rapidement le mode d’emploi cohérent de ce nouveau puzzle fantastique…

voir la fiche officielle ISBN 9782723447225