parution 07 juin 2017  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Guerre, Historique

Faucheurs de vent T1

Le Carrousel des cabochards

1917, Alexandre Marais, as de l’aviation française et redouté par l’ennemi, défiguré au début de la guerre, se dissimule sous un masque. Il est missionné pour abattre un as allemand, mais une nouvelle recrue dans l’escadrille va changer la donne.


 Faucheurs de vent T1 : Le Carrousel des cabochards (0), bd chez Glénat de Lamy, Fernandez, Perrot
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Mai 1917, terrain d’aviation proche du front, occupé par l’escadrille des faucheurs. A sa tête, le célèbre lieutenant Alexandre Marais, un pilote hors pair, gravement défiguré au début de la guerre. Il est obligé de porter un masque en cuir, il est redouté par l’ennemi et hautement respecté par ses compagnons de combat. Un jeune pilote, le sergent Laffite, se présente au commandant pour intégrer l’escadrille. Fort de deux ou trois faits d’armes, le sergent, vexé de devoir exécuter un vol d’essai comme toute recrue malgré son talent et son palmarès, décide de son propre chef de rejoindre l’escadrille qui est en chasse. En vol, il va descendre un avion de combat allemand et en accrocher un second. De son côté, le lieutenant Marais accroche le même avion, ce qui ne plait pas à notre fougueux Lafitte. Ce dernier va exécuter une manœuvre d’intimidation dangereuse et obliger le lieutenant Marais à se rétablir in extrémis et rentrer à la base. De retour au terrain d’aviation, Marais est furax et s’explique de façon musclée avec la nouvelle recrue. Malgré leur talent commun, les deux hommes ont une approche différente du combat. Marais est un pilote mesuré, réfléchi, mais torturé mentalement par sa blessure. Alors que Laffite est un chien fou individualiste, frustré de ne pouvoir exprimer la totalité de son talent. La compétition entre les deux hommes est lancée. Un combat sur plusieurs fronts se dessine pour le lieutenant Marais car, du côté allemand, un as du pilotage est envoyé pour le provoquer en duel. En cas de victoire, l’objectif est d’alimenter la propagande et remonter le moral des troupes se trouvant dans l’enfer des tranchées…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les bédéphiles sont plutôt habitué à voir l’éditeur Paquet sur le créneau de la BD relative à l’aviation (avec les très belles séries Angel Wings, le Grand-Duc ou encore Ciel de guerre). C’est pourtant l’éditeur Glénat qui publie cette série de combat aérien sur fond de première guerre mondiale. Les « aficionados » du monde aérien se rendront rapidement compte que l’histoire s’appuie sensiblement sur les mêmes mécanismes que la série Le pilote à l’Edelweiss de Yann et Hugault. C’est-à-dire un duel franco-allemand entre deux gentlemans héros de leur armée respective et experts dans l’art aérien. Cependant, le récit proposé par Thierry Lamy se différencie avec la mise en lumière d’un petit élément perturbateur : le fougueux sergent Laffite. L’apparition de ce second coq sur la base des faucheurs va certainement ajouter des complications et des rivalités. Les deux personnages principaux sont charismatiques et plaisants à suivre. La blessure qui défigure le lieutenant Marais et qui l’oblige à porter un masque de cuir le rend impressionnant et redoutable dans les airs, mais psychologiquement fragile une fois revenu sur le plancher des vaches et plus encore hors de la base. Fort de plusieurs albums sur le thème de l’aviation (Saint Exupéry) ou la chronique sociale Rêves de gosses du même éditeur, Cédric Fernandez couche sur planche cet agréable récit avec un trait précis qui met en valeur le monde aérien de la grande guerre et ses volatiles d’acier. Son découpage des cases est peu conventionnel, mais il dynamise le récit. Cette impression est renforcée lors de la lecture des planches de combat aérien. Somme toute, les auteurs nous livrent le début d’une bonne petite série !

voir la fiche officielle ISBN 9782344014738