parution 27 août 2014  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange

L' Ombre des Shinobis T1

Premier rouleau

Menacé par les ambitions de seigneurs d’autres contrées, un empire fait appel à de dangereux shinobis. Une histoire prenante, pleine de rythme et d’actions, sur fond de fantastique et de légende.


L'Ombre des Shinobis T1 : Premier rouleau (0), bd chez Glénat de Runberg, Zhifeng
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2014

L'histoire :

Un long cortège amène l’altesse Hiba, fille de l’impératrice Hiroyo. Tout le monde est vigilant et particulièrement le capitaine de la garde, le soldat Kikuma. En effet, les lieux sont infestés de brigands. Cependant, la marche se passe plutôt bien. Beaucoup sont soulagés et se disent qu’ils ne craignent plus rien. Tant que la troupe n’est pas arrivée, le capitaine reste attentif. Mais il ne se doute pas qu’une bande de brigands, armés et le visage caché par des masques de démons, les attendent au cœur de la forêt. L’attaque est aussi soudaine que violente et les hommes de Tokugawa sont très vite submergés et assassinés, sans pitié. Les bandits n’épargnent personne, pas même Hiba. Quelques temps plus tard, un ronin approche de la ville. Les gardes lui interdisent le passage mais il dit s’appeler Minoru et qu’il est venu pour offrir ses services au seigneur Takeda. Le seigneur le reçoit, mais il n’a pas confiance en ces valeurs. Il propose au guerrier solitaire de se mesurer à quatre de ses meilleurs soldats. Le combat est rapide : Minoru parvient à se défaire de ses adversaires avec beaucoup de facilité. Il se bat avec des gestes étranges et une maîtrise impressionnante. Le seigneur Takeda est tout heureux de cette nouvelle recrue…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Voici un triptyque ambitieux et bigarré. L’aventure est au rendez-vous dans un Japon médiéval sombre, avec des rôles bien connus de ce registre comme le Ronin, le Shogun ou les sombres Shinobis. Dans cet univers impitoyable, les têtes volent sous le coup des katanas. Entre luttes de pouvoir et manipulations politiques, le scénario de Sylvain Runberg est complexe malgré les apparences. En effet, beaucoup de personnages sont mis en scène et certaines actions sont mises en suspens pour mieux être éclaircies par la suite. Cependant, ce qui tranche le plus (mise à part la violence de certaines scènes) est l’aspect fantastique de l’intrigue. Dans un univers réaliste et un Japon ancien superbement reconstitué, des démons vont se nourrir de la folie des hommes. Là encore, les révélations auront de quoi surprendre car certains personnages ne sont pas ce qu’ils paraissent être. L’histoire est prenante et fascinante, tant et si bien qu’on ne voit pas le temps filer et la lecture passe presque trop vite. Certaines scènes sont malgré tout un poil extrêmes et frôlent parfois la série Z. On se croirait dans les films iconoclastes Histoire de fantômes chinois, avec l’humour en moins toutefois. L’érotisme se mêle à la mort dans une ambiance envoûtante et sulfureuse. Runberg est assisté du Chinois Xu Zhifeng qui dessine et colorise sa première bande dessinée française. Dans une veine semi-réaliste originale, son travail est sérieux, tant dans les décors que dans l’incarnation des personnages. Les couleurs vives (presque trop, d’ailleurs) font penser à un film d’animation et plusieurs scènes sont spectaculaires. Une entrée en matière alléchante et originale avec de l’action, de l’érotisme et du fantastique : que demander de plus ?

voir la fiche officielle ISBN 9782723494663