parution 05 octobre 2016  éditeur Glénat  Public ado / adulte  Thème Thriller

Le Chant des runes – cycle 1, T2

Le Quatrième Frère

Une inspectrice et un « archéologue » dénouent l’enquête sur l’enlèvement et le meurtre de popstars, imputables à… un troll opaque devenu fou ! Conclusion (du premier cycle) d’un ténébreux thriller fantastique.


Le Chant des runes – cycle 1, T2 : Le Quatrième Frère (0), bd chez Glénat de Runberg, Poupard, Corgié
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

A Stockholm, de nos jours, Anna Thorqvist et Krystal, deux popstars très médiatiques, ont été tour à tour enlevées dans de sinistres conditions : des runes vikings ont été tracées sur les sites des enlèvements, avec du sang. Par l’intermédiaire de l’inspectrice Eva Sundström, une jeune femme sexy, froide et très indépendante, la police enquête, aidée par un archéologue spécialiste en runes, Josef Wörg. Mais entre-temps, Anna Thorqvist est retrouvée morte dans une macabre mise en scène, entièrement écorchée. Josef convoque alors Eva dans le bureau de la chef de la Säpo, les services de renseignements suédois. Elle y reçoit alors d’incroyables révélations : des créatures monstrueuses d’un ancien temps – gobelins, trolls, le plus souvent métamorphes – coexistent parmi les humains. Depuis des millénaires, la politique consiste à rester le plus discret possible sur leur existence, afin que les deux mondes puissent perdurer en paix. Josef est lui-même le descendant d’une famille de chamans qui a jadis lutté contre eux… or il vient d’être contacté par une famille de trolls opaques, les Furrlod, à la recherche de leur cadet, Forn, fanatique des popstars, devenu incontrôlable. Eva croit halluciner. Une rencontre avec un kobold va lui faire prendre conscience de la réalité de tout cela. Elle va désormais devoir faire un choix : rejoindre le service spécial de la Säpo qui gère les créatures ou quitter la police en taisant ces secrets, au risque de passer pour folle…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au terme d’un premier tome aux allures de thriller, option rites sataniques, la dernière case en guise de cliffhanger nous faisait résolument basculer dans un pur registre fantastique. Le scénariste Sylvain Runberg entame d’ailleurs ce second volet immédiatement par des explications complètes sur le contexte réel : pas grand monde n’est au courant, mais des créatures monstrueuses du type trolls et gobelins coexistent au milieu des humains. Après tout, certains croient réellement à cette éventualité… Ces éléments nouveaux posés, l’enquête reprend, désormais menée par un duo mixte dans un environnement surnaturel, façon Mulder et Scully dans X-files. Sous la houlette de l’expert Runberg, ce second tome reste rythmé, limpide, passionnant, frissonnant, ténébreux (ne rayez pas, aucune mention n’est inutile), et il conclut un premier cycle cohérent. Sous les pinceaux de l’autre expert, Jean-Charles Poupard, le découpage dynamique se repaît en outre d’un dessin encré de haut niveau. Poupard est aussi à l’aise pour « ambiancer » avec les décors glauques (les souterrains putrides), que pour les trognes patibulaires des monstres ou la décomposition des mouvements lors des scènes d’action. On peut juste lui reprocher un petit académisme dans le registre… mais inspiré par ce qui se fait de meilleur, on aurait bien tort de cracher dans le potage.

voir la fiche officielle ISBN 9782344015704