parution 01 juin 2006  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur

Le mal T1

L'oeil du mur

Dans un village du Dauphiné, alors qu'une sordide affaire d'amputation occupe la police, une maladie séculaire semble se réveiller. Prémices d'un thriller énigmatique, aux frontières du fantastique...


Le mal T1 : L'oeil du mur (0), bd chez Glénat de Py, Houot
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2006

L'histoire :

En l’an mil, une maladie étrange s’abattait sur les européens : des lésions purulentes et nauséabondes connues sous le nom de « Stigma Diaboli ». Le petit village de Saint-Antoine, dans le Dauphiné, où l’on soignait les victimes devant la relique de Saint Antoine, était devenu un lieu de pèlerinage, engendrant la création de moult hospices et institutions de traitement. De nos jours, Sonora, un jeune et charmant maçon, vient d’acheter une ruine à restaurer, sous le « gros mur » de l’église. Rien qu’à l’énoncé de cet endroit précis, les anciens du village regardent ce petit nouveau de travers, d’énigmatiques sueurs froides perlant sur leur front... En s’intégrant peu à peu au village, Sonora fait la connaissance d’une jeune et aguichante artiste-peintre délaissée par son époux, Christie. Les deux jeunes gens deviennent rapidement amants… C’est alors qu’un soir, on retrouve accroché au calvaire de l’église deux mains et deux pieds humains, totalement nécrosés. Après analyses, la police confirme ce que tous redoutait : il s’agit du père Geandrot, un petit vieux disparu depuis peu. Or, au moyen âge, ceux que l’amputation avait épargnés de la mort, accrochaient justement à l’entrée de l’église le membre soustrait du corps en guise de reconnaissance…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un titre simple et audacieux… Une couverture fascinante et repoussante à la fois… Voilà une entrée en matière ensorcelante pour ce nouveau thriller ésotérique, concocté en outre par un mystérieux scénariste. « Py » est peut-être bien le pseudo d’un auteur connu qui veut s’éclater incognito dans un autre registre que le sien. Car le rythme et le suspens de ce premier épisode font déjà montre d’une belle maîtrise narrative. Py brouille les pistes en jouant avec le lecteur aux frontières du fantastique. En creusant son mur, Sonora est-il en train de réveiller un fléau envoyé par le malin ? Quel rôle diabolique joue la belle artiste au regard méphistophélique ? En attendant les révélations, André Houot accompagne le suspens avec un dessin réaliste une nouvelle fois de haute volée. Dans un autre registre que son récent Septentryon, mais avec la même minutie, il livre de superbes décors et les personnages ont de vraies gueules de caricatures (à l’exception du barman, sans doute une private joke ?). Une bonne nouvelle : Houot vient de prendre sa retraite de professeur de dessin ; espérons que cela lui libère du temps pour signer plus régulièrement des albums de cette qualité !

voir la fiche officielle ISBN 9782723452557