parution 01 novembre 2004  éditeur Glénat  collection Caractère
 Public ado / adulte  Thème Historique

Le ruistre T2

Femme Aurimonde

Dame Aurimonde tente de sauver son château assiégé, Foulque le Ruistre soigne ses blessures et Petitus le nain rejoint les brigands. Suite d'une aventure médiévale réaliste et palpitante.


Le ruistre T2 : Femme Aurimonde (0), bd chez Glénat de Kraehn, Jambers
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2004

L'histoire :

Après avoir demandé le gîte au château de Montorgueil pour lui et son valet le nain Petitus, Foulques le Ruistre n’a pas pu s’empêcher d’outrager dans sa couche la maîtresse des lieux, Dame Aurimonde. Après s’en être allé poursuivre sa quête d’aventures, il a été vilainement blessé par le fils de cette dernière, futur seigneur de Montorgueil. Il a été laissé pour mort au bord d’un chemin, un carreau d’arbalète fiché dans l’épaule. Recueilli par un moine dévoué, il est soigné par Austorgue la rebouteuse. Tandis qu’il se remet très lentement de sa blessure, le castel de Montorgueil est nuitamment attaqué par l’armée du traître Leodovin. Barricadée en compagnie de quelques serviteurs dans son propre donjon, Dame Austorgue emprunte un passage souterrain pour aller quérir de l’aide auprès du seigneur de Foix, son suzerain. Esseulé, Petitus se voit intégrer de force une bande de « tire-laines » (des bandits de grand-chemin), commandée par une femme sans scrupules, Arbrissa la perfide. Peu respecté pour sa petite taille au sein de cette cohorte de brigands, il doit faire ses preuves s’il veut rester en vie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jean-Charles Kraehn a abandonné au 14e volume la série médiévale Les aigles décapités pour mieux revenir en solo sur les mœurs moyenâgeuses via ce Ruistre (le rustre) passionnant. Dans ce second épisode, le personnage central n’est plus Foulques, mais Dame Aurimonde, ce qui empêche nullement ces aventures de rester paillardes et guerrières. Sans être voyeur, mais sans faire non plus de concession, le scénariste de Gil Saint-André utilise avec talents (scénario + dessins) ses précieuses recherches historiques dans la retranscription des mœurs moyenâgeuses. A cette époque « primitive », les préoccupations humaines sont basiques : il y faut manger, guerroyer, mais avant tout : ventrouiller (forniquer) ! Ces rythmes de vie résultent essentiellement de « l’ordre divin », c'est-à-dire que le rapport à la religion organise la société toute entière. Sans être fastidieux, Kraehn parvient intelligemment à être à la fois didactique et à fournir un récit rythmé et palpitant. Certes, on peut toujours critiquer ses dialogues, mélange entre parler d’époque et langue contemporaine. Mais le strict respect de ce langage serait, pour nous autres béotiens, incompréhensible, tandis que l’utilisation de notre vocabulaire actuel choquerait pour le moins. En outre, son coup de crayon n’a en rien perdu de sa superbe, avec toujours une affection particulière pour les brunes à la peau mate (Nolwenn dans les Aigles…, Djida dans Gil St-André et à présent Aurimonde). Un pur plaisir pour les amateurs d’Histoire médiévale.

voir la fiche officielle ISBN 9782723441308