parution 04 juillet 2018  éditeur Glénat  collection Hors collection
 Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Le Signal de l'océan

A la période où vous êtes assis les doigts de pieds en éventails sur la plage, à regarder la mer danser, un mécanisme destructeur agit en sous-main : l'érosion du littoral. Une bande dessinée révélatrice de ce qui nous attend dans un avenir proche.


Le Signal de l'océan, bd chez Glénat de Saint-Dizier, Nicoby, Joub
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2018

L'histoire :

En 1976, la petite commune de Malberosse sise sur le littoral atlantique est en pleine mutation. Sous l’impulsion de son maire, la dune vierge et sauvage va laisser place à un gigantesque projet immobilier. Depuis plusieurs années, le village se meurt et les petits commerces ferment les uns après les autres. Pour endiguer ce phénomène, des promoteurs immobiliers s’intéressent au site de Malberosse. L’élu municipal est bien conscient que s’il refuse, d’autres villages offrant des « spots » aussi avantageux sauteront sur l’occasion et attireront les touristes. Bien évidemment, certains villageois ne sont pas du tout d’accord. Au bar du village, les ragots et les « on dit » vont bon train. Le fils du maire, Fabrice, se retrouve en porte-à-faux face à ses compagnons réfractaires. Lors de la réunion publique, le maire présente le complexe « le Poseidon ». Cet ensemble architectural comprend des appartements, des boutiques, des restaurants et même un casino. Les promoteurs sont confiants, en construisant à plus de 200m du rivage et surélevé par rapport au niveau de la mer, ils ne construiront pas l’Atlantide ou la nouvelle ville d’Ys. C’était sans compter sur le phénomène mécanique d’érosion du littoral. 24 ans plus tard, en août 2000, alors que Fabrice est le maire du village, il doit faire face à cette problématique qui menace l’intégrité structurelle du complexe.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au moyen Age, parait-il, les hommes traversaient les alpes sans croiser le moindre bloc de glace. Le mécanisme de glaciation et de réchauffement climatique n'est donc pas nouveau, c'est un fait. C'est l'accélération du phénomène générée par l'activité humaine qui inquiète les scientifiques. En zoomant sur les côtes, l'érosion en France, touche un quart du littoral. Malgré les nombreux ouvrages de défense contre les fortes tempêtes, la nature reprend son droit. Les tsunamis, les tremblements de terre et autres ouragans meurtriers nous rappellent que nous ne sommes pas grand-chose face au déchaînement de la grande dame. En ce qui concerne la présente bande dessinée, nous suivons une dynastie familiale de maires, à Malberosse. En 1976, le grand papy, alors maire du village, souhaite construire un complexe immobilier grand luxe sur sa commune afin d’attirer les touristes et sauver le village d’une mort économique certaine. Dans les années 2000, le fils devenu maire à son tour doit faire face à la montée de l'océan et doit prendre des mesures pour assurer la pérennité du complexe. Puis en 2025, la troisième génération ne peut que contempler la moitié du complexe, car les eaux ont grignoté plus de 200m de dunes. Voilà une histoire mignonne, sans morale accusatrice, qui nous projette dans notre futur proche hypothétique. Entre nous, si la montée des eaux pouvait, telle une ardoise magique, effacer les barres de béton immondes de la Grande Motte ou de la Baule, emporter les climato-sceptiques et les promoteurs bétonnant le littoral coûte que coûte, ce ne serait pas si grave. Car à bien y réfléchir, à quoi cela sert de faire des efforts pour sauver des personnes qui vont droit dans le mur à la recherche du profit tout en niant les faits. Un conseil : prenez de l'altitude, au cas où les dieux ratissent large et que les eaux montent vraiment très haut !

voir la fiche officielle ISBN 9782344028605