parution 15 novembre 2017  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Historique, Thriller

Le Vétéran T2

Recherché pour crime passionnel, le vétéran des conquêtes napoléoniennes est-il un dément ou un escroc ? Conclusion d’un thriller historique jouissivement retors, mais logique ! Made in Giroud…


Le Vétéran T2, bd chez Glénat de Giroud, Mezzomo, Labriet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Le colonel Théodore Brunoy, vétéran de la Grande Armée napoléonienne, est un homme tourmenté lorsqu’il sort de l’hôpital du Val-de-Grâce après plusieurs jours d’inconscience. Persuadé de s’appeler Maxime Danjou et d’être capitaine, il se retrouve malgré lui dans la peau et la tenue de cet officier supérieur. Il est emmené dans une riche demeure rouennaise par une élégante et aimante épouse, Mathilde… et tout le monde le reconnait comme étant Brunoy. Jusqu’aux portraits qui trônent de lui un peu partout dans la maison. Jusqu’à ses hommes qui l’accusent d’être responsable de la mort de son escouade et qui le défient en duel. Serait-il vraiment atteint d’un dédoublement de personnalité, suite à une tragique lâcheté ? Il mène lui-même son enquête, chez sa sœur démente, chez le peintre qui lui a jadis tiré le portrait. Il engage même un détective. C’est alors qu’au terme d’une nuit d’amour, il retrouve Mathilde assassinée dans son lit à coups de sabre… et tout l’accuse ! Il est arrêté, emprisonné et une enquête est diligentée. Son avocat lui donne deux options : est-il Brunoy, atteint de troubles mentaux ? Ou Danjou qui a trompé Mathilde, puis l’a tuée pour s’accaparer ses biens ? A choisir entre l’asile à vie ou l’échafaud, notre vétéran décide une troisième option : l’évasion, afin de poursuivre sa propre enquête…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il faut s’appeler Frank Giroud pour réussir à retomber sur ses pattes à partir d’un complot historique et familial aussi complexe, sans sombrer dans l’écueil de la psychologie fumeuse de personnages. Dans le tome 1, on se demandait si le héros était devenu amnésique et qu’il pâtissait d’un dédoublement de personnalité particulièrement invasif, ou s’il était l’enjeu d’une manipulation incroyablement édifiée. En prime, à la fin de cette première partie, ce diable de scénariste nous abandonnait sur un cliffhanger singulièrement scotchant : l’assassinat sanglant de Mathilde, qui gommait d’un trait la principale piste d’investigations. Ce tome 2 reprend sur quelques courts flashbacks préliminaires. Puis tout s’explique de méticuleuse manière, s’étayant sur les évènements de l’année 1815 très riche en rebondissements politiques (fin du premier exil de l’empereur Napoléon, puis les 100 jours, puis Waterloo, puis Seconde Restauration monarchique). L’explication est retorse, ou savante, mais elle est délivrée de manière rythmée et limpide, toujours avec le suspens idoine et les fausses pistes jouissives, marque de fabrique de ce maître du thriller… et tout parait finalement logique. Chapeau Giroud ! Le diptyque est aussi l’occasion de confronter le dessin de Gilles Mezzomo au décor de la Seconde Restauration. Impeccable dans les reconstitutions des batailles, des villes, des costumes, idéal aussi en ce qui concerne les cadrages et le découpage remarquablement séquencé, son trait sur les faciès des personnages s’appuie sur un peu trop d’automatismes académiques pour susciter une pleine adhésion.

voir la fiche officielle ISBN 9782344017951