parution 11 mars 2015  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Esotérique, Historique

Les Maîtres-Saintiers T1

À l'accord parfait, 1788

Deux jumeaux maîtres-saintiers s’emploient à restaurer les cloches d’une église. Des inscriptions et un meurtre commis par une mystérieuse bête viennent bouleverser leur travail. Tout sonne juste dans les débuts de cette saga familiale teintée de thriller


Les Maîtres-Saintiers T1 : À l'accord parfait, 1788 (0), bd chez Glénat de Bollée, Fino, Estera Zielinska
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2015

L'histoire :

Mai 1788. Sous une pluie battante, les jumeaux Étienne et François Rochebrune trouvent refuge chez un cabaretier. Descendants d’une grande lignée de maîtres-saintiers, ils dessinent, sculptent et fondent les cloches des églises. Ils parcourent les villages de France pour redonner vie au son des clochers. Sur les conseils de Ravenel, le cabaretier, ils prennent le chemin de Châtellerault, où le carillon fêlé de l’église Saint-Jacques assourdit les habitants de la ville. Ils proposent leurs services à l’abbé Corbière. Conscient de la situation, il promet d’en parler à Monsieur Rambaud et au conseil de fabrique qui gère l’entretien local de l’édifice religieux. Séduit par leur proposition, Rambaud propose aux frères Rochebrune de faire un état des lieux des cloches. Après un examen minutieux (et la découverte de mystérieuses inscriptions sur chacune d’entre elles), Étienne et François sont unanimes : les cloches ont fait leur temps. Après quelques tractations, l’affaire est conclue. Roseline, la fille de Monsieur Rambaud, qui ne manque pas de tempérament, les conduit dans l’ancienne maison du garde-chasse où ils pourront fondre les anciennes cloches pour en créer de nouvelles. Trois jours plus tard, alors qu’ils descendent les cloches sous les yeux des habitants, un garçon vient annoncer qu’un cadavre d’une jeune fille a été retrouvé dans la forêt. Elle aurait été victime d’une bête digne du Gévaudan !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il y a eu les Maîtres de l’Orge... Il y a maintenant les Maîtres-Saintiers ! Cette nouvelle saga (qui nous mènera jusqu’au XXème siècle) annoncée en 7 tomes (avec en fil rouge un mystérieux carnet) possède tous les ingrédients pour connaître le même destin. Primo, elle met en lumière le rôle méconnu des fondeurs de coches (ou maîtres-saintiers) qui redonnaient aux églises leurs lustres (sonores) d’antan. Ils décrochaient les cloches usées par le temps, fondaient leur métal pour en refaire de nouvelles. Chaque cloche devait reproduire une note particulière. Un vrai travail de titan et d’orfèvre ! Secundo, elle est directement inspirée de l’histoire familiale du scénariste Laurent-Frédéric Bollée. Depuis 1715, de génération en génération, les Bollée se sont transmis cet art singulier (le titre de ce premier opus, À l’accord Parfait est l’authentique devise des Bollée). Tertio, l’auteur des excellents Terra Australis et Deadline s’affranchit de ce glorieux passé pour proposer un récit parfaitement équilibré entre action et authenticité, sans s’appesantir dans des détails rébarbatifs. La bonne idée est d’y avoir ajouté une pincée de thriller ésotérique digne du Triangle Secret. L’autre bonne idée est d’avoir choisi Serge Fino pour illustrer cette saga familiale. Avec son trait réaliste et soigné, l’auteur des Chasseurs d’écume (une autre saga d’envergure, dédiée aux pêcheurs de sardine) nous livre une partition graphique inspirée et documentée, sublimée par les couleurs délicates de Zielinska. La couverture est un modèle du genre avec une perspective vertigineuse qui nous emmène jusqu’au clocher. Qui sait ? Le registre de la saga familiale a peut-être trouvé ici son nouveau maître...

voir la fiche officielle ISBN 9782344003244