parution 02 mars 2016  éditeur Glénat  Public adulte  Thème Erotique, Fantastique - Etrange, Humour

Ludivine

L'Histoire sans dessous... dessous !

Une étudiante sexy subit une succession de sauts temporels et fait valoir ses formes généreuses auprès des acteurs historiques emblématiques. Une réécriture fun et sans prétention de l’Histoire sous un prétexte fripon.


Ludivine : L'Histoire sans dessous... dessous ! (0), bd chez Glénat de Erroc, Rodrigue, Dany
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

De nos jours, Ludivine, une jeune femme très sexy, axe sa thèse en Histoire sur un sujet sulfureux : « l’influence du sexe dans l’Histoire ». Son camarade Jean-Baptiste, qui n’a d’yeux que pour son décolleté, l’aide alors à rédiger quelques parties dans une salle informatique de la bibliothèque universitaire. Mais alors qu’ils travaillent, l’ordinateur se met à buguer, à siffler, et Ludivine disparait dans un tourbillon, aspirée par l’époque qu’elle était en train de consulter. Tandis que Jean-Baptiste esseulé cède à la panique, Ludivine réapparait au milieu des mammouths et des hommes de Neandertal, quelques centaines de milliers d’années avant JC. En plus de la trouver très sexy, les chasseurs la considèrent comme une déesse. Accueillie avec milles égards au sein de la tribu, où les femmes font la tambouille, Ludivine s’insurge. Elle explique aux femmes les principes du féminisme, elle les enjoint à mettre en valeur leurs formes et elle pose nue pour les artistes qui peignent sur les murs du fond de la grotte. Puis un autre tourbillon emporte une nouvelle fois Ludivine dans autre époque : la voici face à Jules César, le jour même de son assassinat. Elle manque d’être violée par des sénateurs séniles, puis s’enfuit vers l’Egypte pour rencontrer la belle Cléopâtre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dany, jadis auteur d’Olivier Rameau et d’Histoire sans héros, s’est depuis longtemps reconverti à la bande dessinée humoristique friponne, beaucoup plus fun. Dans les années 2000, la publicité naturelle et virale de ses gags coquins sur Internet l’a d’ailleurs encouragé à poursuivre dans cette voie. C’est dans ce registre que voici Ludivine, archétype de la jeune héroïne blonde fort peu farouche, qui sait mettre en valeur ses attributs féminins. Par une pirouette narrative aussi gratuite que culottée, cette étudiante en Histoire subit une douzaine de bonds temporels successifs et chronologiques, à travers quelques dates emblématiques de l’Histoire de France (et de Belgique !), pour former une aventure complète et autonome. A chaque fois, elle tombe au moment clé qui a écrit l’Histoire : l’assassinat de Jules César, l’assassinat d’Henri IV, la prise de la Bastille… Et elle ne s’embarrasse pas de scrupules, ni pour se dévêtir (elle passe 80% de l’album topless), ni pour mettre grain de sel dans l’origine desdits évènements. Dany ouvre alors grand les portes de l’humour potache, des jeux de mots à hauteur d’almanach Vermot (d’où l’origine du Vert-Galant, des sans-culottes, du Moulin Rouge…). Accompagné par son coup de crayon humoristique maîtrisé, Dany cabotine clairement dans le grivois léger mais jamais vulgaire. Il ne se prend jamais au sérieux, se permet des mise en abyme auto-dérisoire de son travail, sans s’embarrasser de véracité historique… et le résultat n’est pas désagréable pour autant. La dernière page, située après le cahier graphique final, évoque la possibilité d’une récidive. Dans tous les cas, cet album constitue une idée de cadeau fun et léger, à privilégier auprès de la gente masculine, évidemment.

voir la fiche officielle ISBN 9782723496261