parution 13 janvier 2016  éditeur Glénat  Public adulte  Thème Historique, Erotique

Pornhollywood T1

Engrenages

Un cinéaste sans travail réalise sous le manteau des films pornographiques. Premier tome sur deux d'une plongée au cœur d'une activité peu connue dans le Hollywood des années 30. Un polar signé Noel Simsolo.


 Pornhollywood T1 : Engrenages (0), bd chez Glénat de Simsolo, Hé
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

Jim Jewsky est un réalisateur pris de vitesse par l'accélération du business à Hollywood. Un de ses films a pourtant connu plus qu'un succès d'estime, mais son approche est désormais jugée trop intellectuelle pour cette grande industrie du divertissement qui s'étend à travers le monde. Mais dans l'Amérique encore très prude du milieu des années 30, ce sont les films pornographiques qui suscitent l'activité secrète la plus lucrative. Par l'intermédiaire des patronnes de maisons closes, Jim contribue à ce marché confidentiel et filme sur commande des scènes de sexe pour des clients exigeants. Une jeune femme qui ressemble vaguement à la plantureuse Mae West va bientôt tourner pour lui, avec Bob, son acteur fétiche. Mais alors que se prépare le rendez-vous nocturne dans une grange aménagée en studio de cinéma, le parrain de la mafia Baldoni impose à Jim une scène supplémentaire, avec un acteur non prévu. Un film qui lui servira à faire tomber un politicien dont il veut se débarrasser. Jim ne peut pas faire machine arrière, l'ami de Bob étant un flic corrompu qui assure la tranquillité de l'activité de cinéma clandestin, mais ne peut refuser un service à la mafia. C'est le début d'un formidable engrenage...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le premier tome de ce diptyque, Noel Simsolo propose un scénario appuyé sur sa très bonne connaissance du milieu du cinéma et son goût démontré pour le polar. Au milieu d'un florilège de célébrités de l'époque, incarnées dans ses pages ou simplement évoquées, il confirme son ambition de révéler les dessous (sic) d'une industrie cachée, fortement liée au grand banditisme de l'époque. Le personnage de Jim est créé de toutes pièces, mais on imagine fort bien que des cinéastes connus ont participé au tournage de scènes X lorsque l'accélération de l'industrie les laissait sur le carreau. Simsolo introduit en cours d'album des éléments d'intrigue qui dépassent le cadre historique pur, et permettent un suspense intéressant en toute dernière page. Le dessin de Dominique Hé reste très classique, mais trouve une souplesse nouvelle dans la mise en scène de corps dénudés, sans jamais dépasser le stade d'images grand public. Quelques flottements sur le tour de taille de la sosie de Mae West sont vite oubliés, et l'album suit son cours avec efficacité, pour peu qu'on prenne le temps de s'approprier les noms des protagonistes. Un sujet intéressant, qui donne encore une fois envie d'en savoir plus sur un aspect peu connu de la grande machine à rêves hollywoodienne. Conclusion prévue dès mars 2016.

voir la fiche officielle ISBN 9782344004999