parution 09 septembre 2015  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Western, Fantastique - Etrange

Promise T3

Incubus

Dénouement attendu de ce western ésotérique d’épouvante. La jeune Rachel est désormais seule face au révérend Laughton, qui ne lui cache plus rien de ses noirs dessins. L’apocalypse approche…


 Promise T3 : Incubus (0), bd chez Glénat de Lamy, Mikaël
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2015

L'histoire :

Margot est enceinte des œuvres d’Amos Laughton, ce « révérend » qui a endoctriné la majeure partie de la ville de Promise, maniant avec habileté la terreur et la prédication. La veuve fait de plus en plus souvent ce rêve où, nue dans la rivière, elle est interpellée et mise en garde par sa fille Rachel, sur le côté obscur de Laughton. Elle ne veut y croire, mais elle est agressée par une bête diabolique… et se réveille. Laughton a compris. Rachel, qui depuis quelques jours joue les petites filles modèles, essaie d’entrer en contact avec sa mère au travers des rêves. Le révérend décide alors de se débarrasser de la petite fille et jette sa poupée ensorcelée du haut d’un précipice : la jeune fille, brisée, entre dans un coma profond, au moment où le seul homme qui résistait à Laughton, Corey, a disparu dans les eaux tumultueuses du torrent. Laughton sent que les habitants de Promise se sont relâchés et décide d’accentuer un peu la terreur. Mais du fond de son sommeil, Rachel veille encore, d’autant qu’un aigle s’est emparé de sa poupée…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Laugthon est bien une sacrée saleté. Un être démoniaque, lié à sa Bête par une Bible mystérieuse. Il a décidé de se créer un « nid » de la ville de Promise, en y immolant l’ensemble de ses habitants, à la gloire de son rejeton, sorte d’antéchrist bestial qui pousse tranquillement dans le ventre de la belle et naïve Margot. La petite Rachel, elle, est bien mal embarquée : elle a de grands pouvoirs conférés par son peuple, les Shoshones, qui lui permettent d’être en accord avec la nature, de voyager à travers les rêves, mais elle ne peut faire le poids face à la magie noire de Laughton. Quoique… L’histoire s’emballe désormais et les dernières heures sont proches. La masse bêlante des habitants de Promise est… promise à bien des souffrances. Mais bon, ils se sont assez facilement fait embobiner, ils ne méritent pas d’être sauvés. On se demande d’ailleurs, comme pendant le deuxième tome, comment ces gens vont pouvoir s’en sortir. Bref, même si ça va un peu trop vite quelquefois dans ce dernier tome, on est quand même bien sous tension, d’autant que le trait de Mickaël, fin, précis, sombre, ajoute à l’ambiance posée par Thierry Lamy. Les paysages, tout droit sortis de Shining ou de Mysery (Stephen King), à la fois majestueux et étouffants, sont une nouvelle fois bluffants. On ressort de cette trilogie tout ébouriffé. Ça pique un peu, comme un dirait l’autre, mais c’est sacrément (oups !) beau.

voir la fiche officielle ISBN 9782923621661