parution 20 avril 2016  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Rio T1

Dieu pour tous

Rubeus et sa petite sœur Nina se retrouvent livrés à eux-mêmes parmi des gamins de rues de Rio, après l’assassinat de leur mère par un flic corrompu. Premier volet d’un thriller social parfaitement prenant !


 Rio T1 : Dieu pour tous (0), bd chez Glénat de Garcia, Rouge
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

De nos jours, dans une favela de Rio de Janeiro, le flic corrompu Jonas couche avec sa belle indic’, Alma, pour avoir des infos sur un narcotrafiquant. En guise de réponse, Alma lui annonce qu’elle est enceinte de lui, qu’il faut qu’il honore ses promesses : qu’il la sorte de sa sordide condition. Jonas est marié et n’a aucunement l’intention de s’encombrer d’elle dans sa vie… et le chantage d’Alma n’y changera rien. Le ton s’envenime. Jonas bute Alma de plusieurs balles à bout portant… sous les yeux de son fils, Rubeus, âgé d’une douzaine d’années, qui venait d’arriver. En larmes, ce dernier empoigne le collier de sa mère et se prend un coup de pied du flic dans le menton. Il n’a aucun doute sur son issue fatale à court terme et se sauve donc dans le labyrinthe de la favela, évitant de peu les balles de Jonas. Il emmène avec lui sa petite sœur Nina, qui était restée cachée en contrebas. Livrés à eux-mêmes, les deux enfants mendient, dorment dans des cartons, se nourrissent de la soupe populaire et cherchent à intégrer une communauté. Un jeune noir de leur âge, Bakar, joue le rôle d’intégrateur dans une bande de jeunes délinquants. Leur chef, « le rat », n’est pas d’accord… mais Rubeus surnommé « l’albinos », en raison de ses cheveux blonds, obtient le droit de faire ses preuves. Il jouera le premier rôle dans un plan monté pour piller des touristes d’un palace de Copacabana…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir dessiné un thriller contemporain dans les quartiers sordides de Juarez (Mexique), Corentin Rouge ne change guère de registre avec Rio. Ce premier tome met en effet en scène des gamins des rues livrés à eux-mêmes dans les favelas misérables de la capitale brésilienne : coups tordus, traque des flics, violence urbaine extrême, désir vital de s’en sortir, formidables amitiés naissantes… Pour dépeindre en finesse et de manière réaliste la condition de ces jeunes indigents, Rouge peut compter sur sa co-scénariste, Louise Garcia, une brésilienne qui a justement grandi à Rio. Le contexte est donc parfaitement défini et on ne peut plus crédible, autant dans le fond que dans la forme, étant donné les talents graphiques du jeune prodige du dessin réaliste (fils de Michel Rouge). Les personnages sont criants de vie et attachants, les scènes d’actions envoient du lourd, le découpage immerge le lecteur avec fluidité, les cadrages sont justes et variés, les décors ne sont pas reste… Bref, un sans-faute. La comparaison – et pas des moindres – qui saute à l’œil est la veine artistique tracée par François Boucq. Carrément. De fait, tout prenant soit-il, le scénario de thriller social aurait juste un brin de manichéisme, qu’on lui pardonnerait volontiers, tant il prend d’emblée aux tripes et appelle vite une suite (4 tomes sont prévus). Ça tombe bien, elle est déjà annoncée pour l’automne 2016…

voir la fiche officielle ISBN 9782344005798