parution 23 septembre 2015  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Historique

Roma T2

Vaincre ou mourir

Longtemps après être arrivé sur le sol du latium, le palladium est toujours à la fois le protecteur de Rome et la malédiction des deux familles d’Aquilon et Léonidas. Furirus Léo va tenter de vaincre la malédiction…


 Roma T2 : Vaincre ou mourir (0), bd chez Glénat de Chaillet, Convard, Adam, Boisserie, Erbetta
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2015

L'histoire :

217 avant Jésus Christ. Sur la tombe de son ami Paulus, descendant d’Aquilon, Furius Léo, descendant de Léonidas, Grand Pontife et Sénateur, pleure sa peine et sa rage contre le Palladium et sa malédiction. Il jure de sauver Rome de ses griffes. Rome est alors devenue l’une des premières puissances de la Méditerranée. Seule la grande Carthage contrarie son hégémonie. Hannibal conduit ses armées à travers l’Ibérie, la Gaule, en Italie où il défait les légions de la République romaine à plusieurs reprises. Il désire récupérer le Palladium. Furius Léo, lui, espère bien briser la Malédiction qui accable sa famille en remettant le Palladium à Hannibal qui pense que l’icône lui apportera gloire et pouvoir éternels, contre la promesse que le Carthaginois épargnera Rome. Furius est prêt à tout sacrifier pour parvenir à ses fins. Ma sa propre famille a du mal à suivre son plan…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ah ! Ces pauvres mortels qui pensent qu’ils vont pouvoir conjurer la colère des Dieux ! Furius Leo est de ceux-là. L’énergie du désespoir, de voir sa famille soumise à la malédiction du Palladium, le pousse à vendre l’idole au pire ennemi de Rome, Hannibal, en échange de la survie de la ville. Mais le Palladium ne se laisse pas faire et se joue des mortels pour parvenir à sa soif de vies… Ce deuxième épisode toujours aussi bien documenté, montre tout de même un dénouement tragique assez attendu. On se laisse toutefois prendre à l’optimisme et à la détermination de Furius Leo qui, seul contre tous, tente de sauver sa famille et sa ville. Le scénario est toujours signé Eric Adam, Pierre Boisserie et Didier Convard, sur le projet gigantesque de Gilles Chaillet. Mais c’est Luca Erbetta qui passe au dessin. C’est clair, soigné, beau. Les plans et les découpages s’enchaînent pour nous maintenir dans une ambiance de malédiction et de trahisons à répétition. La menace qui plane sur tous les protagonistes est lourde, pesante, et se ressent autant dans les textes que dans les plans, notamment les plongées, saisissantes. Les expressions faciales sont magnifiques. Comme lors du premier tome, un cahier historique du professeur Bertrand Lançon nous détaille l’atmosphère inquiète et pesante des années 216-204 avant J.C. à Rome et justifie l’utilisation romancée du Palladium pour apporter une réponse fantastique à une question d’historiographie encore prégnante : pourquoi Hannibal, alors en position de force, a-t-il renoncé à assiéger Rome ? C’est une nouvelle fois bien joué, et l’historien nous démêle avec maestria le vrai du possible et du faux.

voir la fiche officielle ISBN 9782344000601