parution 06 mai 2015  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Policier, Historique

Special Branch T5

Paris la noire

L’Exposition Universelle de 1889 est sous la menace d’un attentat. Heureusement, la Special Branch veille au grain... Une série qui retrouve des couleurs après un quatrième tome convenu.


 Special Branch T5 : Paris la noire (0), bd chez Glénat de Seiter, Hamo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2015

L'histoire :

Avril 1889. Le See Horse, un trois mâts chargé de marchandises destinées à l’exposition universelle de Paris, fait route vers le Havre. Malheureusement, il est coulé sur le chemin par un submersible. Une semaine plus tard, la special Branch (O’Neill, Charlotte et Robin) sont reçus par Robert Gascoigne-Cecil, le Premier Ministre anglais, au 10 Downing Street. Celui-ci les informe que les responsables de cet attentat réclament vingt tonnes d’or. Si la rançon n’est pas versée, ils menacent de s’en prendre ensuite à Paris, où se tient cette année l’exposition universelle ! D’ailleurs, les terroristes ont déjà sévi dans la capitale française : un cheminot a été retrouvé égorgé et des caisses d’explosifs ont été dérobées. Un symbole mystérieux a été retrouvé sur place par l’inspecteur Gourmont de la Police des Chemins de Fer : une croix de Sainte Brigitte. Lebugle, directeur de la Sûreté Générale, soupçonne les Fenians, un réseau d‘activistes irlandais et demande à la Special Branch d’intervenir. Dépêchée sur place, l’organisation britannique n’est pas aussi formelle. Il faut dire qu’ils n’ont pas l’habitude de prendre tout pour argent comptant…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Décidément, le dessinateur Hamo a une actualité débordante en ce moment. Avec La Malbête, il part sur les traces de la bête du Gévaudan, chez Grand Angle. En parallèle, un nouvel épisode de Special Branch se retrouve dans les vitrines des libraires. Hamo retrouve ici son compère Roger Seiter pour un cinquième album intitulé Paris la noire (après un premier cycle très emballant et un quatrième tome à l’intrigue convenue). Force est de constater que l’on renoue ici avec des ingrédients d’origine savamment dosés comme une bonne dose de suspense : la découverte du ou des coupable(s) n’est pas si évidente. On se délecte des pincées d’authenticité saupoudrées çà et là, qui donnent du corps à l’histoire – Francis Galton, le père de la méthode d'identification des individus par empreintes digitales, ou encore l’illustrateur Karl Bodmer et le peintre George Catlin, spécialistes des amérindiens. Sans oublier une légère pointe d’humour pour détendre l’atmosphère. Non, ici, le principal changement (et il est de taille), c’est le changement de décor. Goodbye London. Bonjour Paris ! Et pas n’importe quel Paris, celui de l’Exposition Universelle de 1889, qui a permis de doter la capitale française de la fameuse Tour Eiffel. Seiter invite même dans la partie narrative deux authentiques anarchistes et révolutionnaires de l’époque, Ravachol et Émile Pouget. Ces derniers joueront un rôle prépondérant. Sinon, on reste dans le style Seiter, avec un découpage efficace, un sens de la formule juste. Hamo, avec son dessin fluide et enlevé, séduit toujours autant. Bonne nouvelle, la fin de l’album augure d'un sixième tome. On sera là pour l’accueillir les bras ouverts !

voir la fiche officielle ISBN 9782344005590