parution 21 juin 2017  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Traqueurs T1

L'Arme perdue des dieux

Au XVIIème siècle, un jeune botaniste est embarqué par son oncle dans une aventure du bout du monde à la recherche d’une créature fantastique. Une aventure onirique, sombre et inquiétante.


 Traqueurs T1 : L'Arme perdue des dieux (0), bd chez Glénat de Muñoz, Cons, Felideus, Martin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Au XVIIème siècle, alors que l’Angleterre de Charles II se prépare à une nouvelle guerre contre la Hollande, la flotte britannique est quasiment décimée. Un homme, Terry, a survécu à une expédition au nouveau monde, mais ses amis ont violemment disparu, dans des conditions mystérieuses. Il est recueilli quelques mois plus tard à Londres par des gens qui semblent brutaux et sans scrupule. Jonas, lui, est un jeune homme passionné d’animaux et de plantes. Il vit depuis la mort de son père chez son oncle, qui possède une magnifique et immense serre. Un matin, alors qu’il met un iguane au monde, son oncle rentre au manoir accompagné d’un couple aussi mystérieux que mal assorti : une jeune et belle jeune femme, Mara, et son mari, bien plus vieux, violent et taciturne, le capitaine Rodrigo Toledano. Son oncle lui annonce qu’il repart pour une expédition, à la recherche d’un animal fantastique, doté de défenses dont il lui montre un morceau. Mais à peine ont-ils entamé la discussion, que le manoir est attaqué par des mercenaires italiens. Dépassés en nombre, c’est grâce aux connaissances naturalistes de Jonas qu’ils vont s’en sortir. C’est dans ce climat inquiétant que Lord Arthur Bennet décide d’emmener son neveu pour cette expédition bien plus dangereuse et exceptionnelle qu’il ne veut bien le dire...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Oliver Cromwell a considérablement rénové et augmenté la flotte anglaise. De 1648 à 1660, elle passe de 35 à 154 navires. Mais quand Charles II remonte sur le trône, la première guerre avec la Hollande va laisser des traces. C’est dans ce décor que le scénariste David Munoz (La Terre des Vampires, Le Manoir des Murmures) plante son récit fantastique, qui tourne autour d’une créature de légende aztèque. Le héros est pris dès le début de l’album dans une tourmente folle et ne comprend pas vraiment dans quoi il s’est embarqué. Le lecteur est lui aussi souvent perdu dans un récit dans lequel on ne sait jamais vraiment qui sont les bons et qui sont les méchants. Mais c’est rythmé en diable et on se laisse prendre assez facilement par l’histoire. Les dessins de Tirso Cons, qui avait déjà accompagné Munoz sur Le Manoir des Murmures, soulignent parfaitement le récit. Le séquençage est maîtrisé et les plans variés. La complicité des deux compères ibériques se voit fortement dans la trame narrative, qui utilise de nombreuses cases sans dialogue ni récitatif, ce qui est très agréable. Malgré la précision virtuose de l’espagnol, on est étonné de la relative naïveté des traits du héros, Jonas, et de la jeune femme dont il tombe amoureux, Mara. La première apparition de la créature est aussi assez décevante. Ces légers bémols doivent être dépassés, car une relecture plus concentrée permet d’apprécier la maîtrise de la narration et celle des dessins pour un album très abouti, où le fantastique va désormais prendre le pas sur la fiction historique.

voir la fiche officielle ISBN 9782723497954