parution 24 mars 2010  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Anticipation, Historique

Voyageur – cycle 3 : Passé, T9

Passé 1

Début du troisième volet d'une série qui joue du paradoxe temporel, et emmène les deux frères Lou et Fish dans le passé pour tenter d'agir sur le futur. Une « première » étape laborieuse...


 Voyageur – cycle 3 : Passé, T9 : Passé 1 (0), bd chez Glénat de Boisserie, Stalner, Rollin, Guarnido
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2010

L'histoire :

L'affrontement entre les deux frères Lou et Fish dans le présent, devant la foule de Notre Dame à Paris, s'est terminé par un saut dans le temps et un coup de feu, dont on ne connait pas la victime. Les deux rivaux qui n'ont pas la même vision du rôle à tenir dans le présent, pour éviter le futur dictatorial qu'ils ont connu en 2080, se trouvent plongés dans le passé, au XIIe siècle. Notre Dame de Paris est alors en construction et Vedder se réveille au milieu d'une équipe de bâtisseurs et de sculpteurs. Impossible pour lui de remonter dans le présent pour y retrouver Clara, dont il ignore si elle a survécu à l'affrontement de Notre Dame. Prisonnier de ce passé, il va se lancer à la recherche de son frère qu'il avait entrainé dans son saut temporel. Il est persuadé que seul Fish pourra lui permettre de retourner dans ce présent où sa vie a trouvé une justification en compagnie de Clara, et de l'enfant qu'elle attend. Non loin de là, dans la Cour des Miracles, un rebelle qui se fait appeler « le roi masqué » veut entrainer Paris dans la révolte contre la religion catholique. Son premier coup de force va être l'attaque de la cathédrale en construction.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Situé chronologiquement juste derrière le dernier tome du volet « Présent », ce premier volume du cycle « Passé » n'est qu'une mise en place. Le cœur de l'intrigue consiste à découvrir qui sont nos deux personnages principaux, et en quoi leur rivalité va influencer le futur. Sur le plan du suspens et de la révélation, on reste clairement sur sa faim, avec un album qui semble trainer en longueur. Sachant que les fins de cycle Présent et Futur avaient tous deux donné l'impression d'une précipitation pour boucler leurs intrigues, on craint d'avoir à regretter bientôt le vide relatif de cet album. Pour compléter cette frustration, les dialogues de Pierre Boisserie semblent manquer de rigueur : sans exiger que les personnages parlent le parisien de l'an 1166, une expression comme « tu m'étonnes ! » (page 27) surprend quelque peu. Boisserie nous a habitués depuis le début de cette saga à un langage simple et direct, mais si ce phrasé collait aux deux ados du cycle Futur, ici il détonne carrément et démontre une certaine légèreté (la page 45 est édifiante). Au dessin, Lucien Rollin s'en tire avec les honneurs, dans un style classique qui colle plutôt bien à l'époque décrite. Visiblement influencé par Hermann (les Tours de Bois Maury semblent une référence visuelle incontournable), il va jusqu'à lui emprunter des plans (comme la case centrale de la page 21). Mais on ne lui en voudra pas, tant le belge qui lui sert de modèle impose le respect à ses contemporains. Ce premier album du cycle Passé est donc globalement décevant, faisant clairement retomber l'intérêt qui montait avec la clôture du cycle Présent. Il reste le concept captivant de cette série prévue en 13 tomes. Si, pour en arriver au très attendu numéro 13, il faut passer par les trois prochains tomes du Passé, nous y passerons…

voir la fiche officielle ISBN 9782723462365