parution 01 janvier 1968  éditeur Hachette  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

Tif et Tondu T11

La Poupée ridicule

A cause d'une poupée cachant des microfilms secrets, Tif et Tondu vont se retrouver au milieu d'un conflit qui menace un archipel d'île. Une nouvelle course-poursuite rocambolesque !


 Tif et Tondu T11 : La Poupée ridicule (0), bd chez Hachette de Rosy, Will
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Hachette édition 1968

L'histoire :

Tif et Tondu ont été convaincus par un éditeur. Leur dernière aventure dont le titre est tout trouvé, « Les Flèches de nulle part », mérite d'être livrée au grand-public. Or, écrire à quatre mains nécessite du calme. Nos deux compères emménagent donc dans une villa située dans le sud de la France. Tout aurait bien pu se passer si Tif n'avait pas mis les pieds dans le plat. Pensant bien faire, il se rend dans la villa d'à côté, dont une vitre a été brisée parce que Tondu avait shooté dans un ballon ! Malheureusement, elle est occupée par des malfaiteurs qui n'hésitent pas une seconde à l’assommer, puis à le kidnapper. Tondu ne tarde pas à remarquer son absence et il va devoir compter sur son flair de limier pour se lancer à la poursuite de son ami disparu...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le milieu des années 60 a été un virage pour la BD franco-belge. Obligée de s'adapter aux mutations sociales, elle commence à introduire un ton plus adulte. Maurice Rosy, le « Monsieur Boîte à idées » de Dupuis, était parfaitement conscient de cette mouvance qu'il était nécessaire d'introduire dans sa série Tif et Tondu. Elle ne s'adressait plus exclusivement aux garnements en culottes courtes. Bien sûr, il n'était pas question d'en abandonner le ton humoristique, ni la formule qui en avait fait le succès : de l'action avec des rebondissements à gogo. Ainsi, La Poupée ridicule vient singer la guerre froide qui marque le contexte de ces années là, car nos deux héros vont être mêlés, bien malgré eux, à un conflit larvé entre deux pays fictifs d'un archipel qu'on peut probablement situer dans le Pacifique. Une histoire de microfilms (ah comme cette expression fleure bon le passé) et voilà un contexte qui a l'ambition de camper une atmosphère d'espionnage. Oui mais voilà, c'est toujours la même mécanique narrative. Le quasi tour du monde que les deux détectives s'offrent ne suffit pas à introduire de réelle nouveauté. Et même si Will excelle dans la diversification du décor, cette aventure n'arrive jamais vraiment à décoller. Rocambolesque, voire presque loufoque, mais surtout déjà-vu. C'est ce manque cruel d'originalité qui fait que cet album est loin de compter parmi les meilleurs de la série, en tout cas de ceux scénarisés par Rosy. Non seulement ridicule, mais aussi loin d'être mémorable, cette poupée !

ISBN 9782800113531