parution 25 octobre 2017  éditeur Jungle  Public ado / adulte  Thème Humour

L' Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa

Débarqué en France pour acheter un lit à clous en promo chez Ikéa, un fakir se retrouve trimballé de malles en armoires. Une aventure burlesque, tendre et cosmopolite, made in Zidrou.


L'Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa, bd chez Jungle de Falzar, Zidrou, Park, 1ver2anes
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Jungle édition 2017

L'histoire :

Un jeune fakir hindou débarque pour la première fois en France, à l’aéroport de Roissy, en costume cravate et turban sur la tête. Il s’extasie un peu longtemps devant les portes vitrées qui s’ouvrent toutes seules, puis finit par monter dans un taxi. Il demande à être conduit chez Ikéa – soit dans le centre commercial nord, juste à côté de l’aéroport. Mais le taxi vénal prend un malin plaisir à l’emmener jusqu’à l’autre Ikea, qui se trouve au sud de Paris, afin de faire tourner son compteur. A l’arrivée, le fakir, très malin lui aussi, le paye avec un billet de 100 euros attaché à un élastique. Il récupère ainsi en douce le billet escroqué et pénètre dans l’immense magasin, à la recherche du lit à clou en promo à 99,99€ qu’il est venu chercher. Hélas, le modèle n’est plus en magasin et la promo terminée. Le fakir doit donc trouver 20€ de plus et dormir sur place jusqu’au lendemain. Il arnaque donc une cliente de la cafeteria, qui s’avère être très sympathique. Il lui fait des tours de magie puis, sous le charme, il déjeune au resto avec elle. Enfin, après leur séparation, il se cache sous un lit du hall d’exposition, afin d’attendre la fermeture du magasin. Mais la nuit, une ronde du directeur et d’un chef de rayon l’oblige à bouger et à se cacher dans une armoire… sur le point d’être déstockée et envoyée en Angleterre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Entre deux récits pétris d’humanité, à vous fendre le cœur, Zidrou apprécie aussi les histoires rigolotes, développées derrière des titres à rallonge (on se souvient de la Vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis […], ou de Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre […]). Ici, l’aventure de ce véritable fakir hindou sorti de sa cambrousse, qui vient en France pour acheter une armoire Ikéa (mais pourquoi diable en France ?), s’avère tout aussi rocambolesque que burlesque. De caisses en armoires, de rencontres en arnaques, le fakir se retrouve trimballé de pays en pays et participe à une intrigue chorale pleine d’humanité. Car dans un jeu du chat et de la souris, les personnages aussi roublards qu’attachants s’adonnent aux running-gags ; et dans la grande tradition bienveillante goscinnyenne, ils finissent dans une apothéose bienveillante digne des banquets d’Astérix. C’est aussi l’occasion de clins d’œil non invasifs à différentes problématiques de notre époque : le consumérisme outrancier, les migrants, le pouvoir du star-system… et en propos global, la vénalité mesquine. Notez bien que cet album n’est en rien une émanation marketing de la célèbre marque suédoise nommée en titre. Le plus français des dessinateurs coréens, Kyung Eun Park, fait évoluer son style graphique au diapason de la farce : coloré, caricatural, dynamique, très plaisant. Au gré de cette partition cohérente, il s’amuse tantôt à dessiner des bouffonneries dans les backgrounds des cases, tantôt à caricaturer les grands de ce monde en touristes.

voir la fiche officielle ISBN 9782822215848