parution 22 février 2017  éditeur Jungle  Public ado / adulte  Thème Humour, Policier

Les Mamies braqueuses

Pour pallier leur séparation (expulsions et maisons de retraite), quatre petites vieilles braquent une banque. Un casse fun, léger et sans prétention, pour illustrer un problème social réel. Les mamies font de la résistance.


Les Mamies braqueuses, bd chez Jungle de Franco, Bueno
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Jungle édition 2017

L'histoire :

Il est 7h30 du matin, ce jour-là, lorsque Raymonde, Yvette, Simone et Jeanine, quatre copines du 3ème âge, mettent à exécution leur plan de braquage de la Banque du Sud. Elles sont les premières à pénétrer dans l’agence, et à lancer leur « Mains en l’air, ceci est un hold-up ! » à l’intention des deux employés peu doués situés derrière le guichet. L’un d’eux a la présence d’esprit d’appuyer sur le bouton d’alarme qui avertit la police, mais il a aussi la maladresse de débrancher le cordon de télécom. Résultat : la grille métallique se referme pour 6 heures, sans permettre à quiconque d’entrer ou de sortir… mais sans permettre non plus d’entrer en communication avec l’extérieur pour désamorcer le caractère tragique de la situation. La police établit donc le bouclage du quartier et les journalistes télévisés s’excitent à l’antenne en faisant des reportages sur les potentiels braqueurs à l’intérieur. Les mamies, elles, prennent leurs médicaments à l’heure et essaient d’ouvrir le coffre-fort en triturant des aiguilles à tricoter dans les trous de serrure…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis quelques années, il y a un gros problème de pensions pour les personnes âgées en Espagne, opposant cette catégorie fragile de la population aux institutions bancaires. Cela se traduit dans la réalité par des expulsions tragiques, des baisses des revenus… et cela resurgit en se transposant diversement dans le 9ème art. En effet, sur ce sujet, à deux mois d’intervalle, Miquelanxo Prado publie chez Rue de Sèvres le thriller réaliste Proies faciles ; et voici l’histoire d’un braquage quelque plus fun et branquignole par Raquel Franco et Cristina Bueno, chez Jungle. L’intention scénaristique est ici aussi basique que le récit se lit vite : quatre mamies copines braquent une banque sans arme, sans haine, sans préparation et sans compétence particulière pour ce forfait. Le croquignolesque du braquage vaut aussi pour les deux employés bancaires peu doués. Ponctué par des témoignages venus de l’extérieur et des flashbacks, ce casse se déroule et se termine de manière assez gentillette et convenue : la prison ne les dérangera pas trop, pourvu qu’elles ne soient pas séparées. C’est bon-enfant, sans prétention, et ça se déroule sur un dessin humoristique stylisé agréable, mais facile à mettre en place : peu de décor, beaucoup de visages (souriants) en gros plans. En tout cas, la légèreté du ton vient en dichotomie avec la gravité du sujet.

voir la fiche officielle ISBN 9782822216029