parution 29 mars 2017  éditeur Kramiek  Public enfant / ado  Thème Aventure - Action

La Forge d'Oren T1

La proie

La martre Rask convoie un morceau de braise jusqu'à un lac lointain, où il pense trouver un refuge. Une quête épique, zoomorphique, esthétique et dynamique... mais qui manque cruellement de direction pour le moment !


La Forge d'Oren T1 : La proie (0), bd chez Kramiek de Gavet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kramiek édition 2017

L'histoire :

Deux martres, Rask et son oncle Kanaq, traversent un bois lugubre en se méfiant du moindre bruit alentours. Ils entendent les corbeaux qui rabattent une proie vers les loups. En effet, à peu de distance de la, un bison blessé se fait attaquer et dévorer par une meute de carnassiers affamés. Rask et Kanaq transportent un mystérieux artefact à l'intérieur d'un cocon de feuilles mortes et de mousse. Ils se rendent vers un lac, où ils espèrent trouver un « refuge » pour les leurs. Ils savent leur expédition périlleuse, jonchée de mille dangers et prédateurs, mais ils n'en peuvent plus de vivre avec la peur au ventre. Un gros orage se déchaîne alors, au moment où ils doivent escalader une falaise abrupte. Kanaq fait une mauvaise chute et se retrouve écrasé par un énorme rocher. Dans un dernier râle, il confie le précieux artefact à Rask, avec la mission de le porter seul jusqu'au terme de sa quête. Puis il meurt. Rask continue donc seul, attristé par la mort de son oncle. Il s'abrite pour une nuit dans une grotte, le temps que l'orage et son affliction passent un peu. Il ouvre alors la main qui tient l'artefact, écarte la mousse et les feuilles mortes, et dévoile... une braise, qui lui sert à allumer un feu.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quelle curieuse première partie de quête en milieu sauvage et naturel, pour ce qui formera bientôt un diptyque. Ici, nous suivons une martre anthropomorphique, Rask, qui doit trouver un mystérieux lac, afin d'y convoyer une mystérieuse braise, en raison d'un mystérieux danger. L'album en entier se concentre sur cette expédition et ses périls, sans que nous en sachions davantage sur les causes et la finalité. Et ce n'est pas le cahier graphique final – chouette mais muet – qui nous en apprendra davantage. Au départ accompagné de son oncle, Rask avance donc avec sa braise en main, affrontant les falaises, l'angoisse omniprésente et les loups, jusqu'à la 64ème planche qui nous donne rendez-vous pour le second tome, en une longue marche essentiellement visuelle. Car le dessin zoomorphique de Teagan Gavet vaut tout de même largement le détour. Le dessinateur aurait fait ses classes chez Disney, que ce ne serait pas étonnant. Les animaux sont très expressifs, leur char-design est soigné, souple et ultra-dynamique lors des nombreuses scènes d'action (muettes). Les paysages forestiers et montagneux, baignés dans l'ambiance orageuse puis brumeuse, ne sont pas en reste ! De nombreuses séquences muettes alternent avec des dialogues énigmatiques, et imposent une lecture étonnamment rapide, pour 64 planches...

voir la fiche officielle ISBN 9782889330508