parution 02 mai 2005  éditeur L'Association  collection Ciboulette
 Public adulte  Thème Roman graphique

Crazyman

Quand Baudoin se réapproprie le mythe du Super-Héros, en singeant ouvertement Superman, cela donne une histoire rocambolesque, où la dérision côtoie l'absurde mais aussi le désespoir. Un récit complètement crazy !


Crazyman, bd chez L'Association de Baudouin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©L'Association édition 2005

L'histoire :

Un homme déambule sur une plage. Sa carrure impressionnante contraste avec son air abattu. Ses larges épaules sont tombantes. Le colosse à l'air complètement désabusé lorsqu'il rencontre un jeune homme français qui est en train de dessiner. Le dialogue et tandis que le plus jeune use de ses crayons, l'homme au physique hors norme lui révèle qu'il est Crazyman, le super-héros américain. Mais il en a gros sur la patate et se demande bien quelle utilité est la sienne. Il faut dire que le 11 septembre, au moment où les Twin Towers s'abattaient, il était en train de sauver un chat perché sur un arbre, dans le Bronx...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Crazyman tirerait-il son origine d'un voyage de Baudoin aux États-Unis, ou serait-il juste le fruit d'une réflexion caustique de l'auteur sur le genre qui écrase de sa production le reste de l'art séquentiel outre-Atlantique ? Quoi qu'il en soit, sous ses airs de diatribe, cet album constitue une curiosité qui va bien au delà de la caricature. Certes, le Super-ricain semble avoir un poids chiche en guise de cerveau, certes, les clichés comme son pucelage et quelques références bien senties sur le procès en homosexualité latente qu'on a pu souvent faire aux super-slips sont bien présents, mais ils sont loin de résumer la substance de ce récit. Au contraire, l'auteur arrive à les dépasser au fil des pérégrinations de son super anti-héros. Par exemple, le chapitre dans lequel Crazyman se retrouve en Afrique et comprend que la culture du peuple qui l'accueille lui hôte toute raison d'être, laisse apparaître en filigranes une réflexion sur les valeurs de l'occident. Quand la Nature est le centre des intérêts, l'individu, si fort se pense-t-il, n'est finalement qu'une créature assez insignifiante. Le rapport entre homme de pouvoir et femmes est aussi évoqué à l'aune des conquêtes de celui qui n'est désormais plus puceau. Mais le propos dépasse la sexualité, car en découvrant cette dernière, c'est aussi l'énigme des émotions qui pointe à la conscience. Bref, c'est une Bd à tiroirs. Un ouvrage qui propose différents niveaux de lecture. Une forme de poésie un peu dingue !

ISBN 9782844141767