parution 01 janvier 2003  éditeur La boîte à bulles  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

L' immeuble d'en face T1

Trois couples de voisins, aux trois étages d'un même immeuble, se découvrent et s'entraident. Un recueil de saynètes de la vie ordinaire, d'une incroyable authenticité, auprès de personnages vrais et attachants.


L'immeuble d'en face T1, bd chez La boîte à bulles de Vanyda
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©La boîte à bulles édition 2003

L'histoire :

Au second étage de cet immeuble habitent Claire et Louis, un jeune couple. Ils sont blonds, beaux, urbains, sportifs et modernes, vivent un peu à la bohême et font souvent l’amour. En dessous d’eux, au premier étage donc, l’ambiance n’est plus vraiment au beau fixe chez Fabienne et Jacky. Ces deux presque quinquagénaires cohabitent plus qu’ils ne vivent ensemble. Renfermé et peu sociable, Jacky glande le plus clair de son temps, à fumer son clope sur le balcon, au bistrot du coin ou en promenant son molosse Gipsy, un dogue allemand imposant, baveux et très gentil. Fabienne est tout aussi déprimée, quoique plus sociable, en réaction à ce comportement… Trop, même, à en juger par l’intarissable flot de paroles qui saoule les voisins lorsqu’ils tombent dans le piège d’une discussion. Enfin, au premier étage, habitent Béatrice, une jeune maman célibataire de 26 ans, et son fils Rémi (4 ans), qui va bientôt avoir une petite sœur. Au départ, tous ces voisins se connaissent surtout de vue. Mais au fil du temps, les besoins aidant, ils se découvrent un peu mieux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le premier opus de L’immeuble d’en face met en place, de la plus pertinente des manières, un petit microcosme de voisins habitant le même immeuble, à travers une multitude de petites saynètes indépendantes et toutes simples. Ils sont issus de sphères sociales différentes, mais tous de milieux modestes, ils se croisent (ou non) au quotidien, ils vivent des choses élémentaires… mais tout cela respire incroyablement le vrai. Néanmoins, la sociabilisation n’est pas une nécessité dans les nombreuses saynètes mises en place par Vanyda. Souvent, l’auteure délivre des scènes d’un ordinaire quelconque, purement gratuites… mais dont la plus-value se situe dans une robuste authenticité. Claire fait du thé ; Jacky joue avec son chien ; Rémi découvre le principe du piercing sur un passager du bus… Aussi, n’attendez surtout pas le coup de théâtre ou le rebondissement qui va faire décoller l’histoire. N’espérez pas non plus un fil conducteur, une construction narrative alambiquée ou haletante… Ici, l’aventure est celle du quotidien dans ce qu’il a de plus formidable : la découverte d’autrui au fil de l’eau. Qui sont ces voisins qu’on n’est pas forcément enclin à comprendre ? Qu’est-ce qui fonde leurs comportements, leurs caractères ? Y aurait-il moyen de s’alléger réciproquement l’existence, par le truchement d’un coup de main, d’un échange de paroles, d’une simple présence discrète ? Avec ce premier tome de L’immeuble d’en face, dont la première édition est parue en 2003 (la Boîte à Bulles en est déjà à sa 5e réédition !), Vanyda prouvait qu’on pouvait être jeune auteur de 24 ans et avoir déjà une époustouflante maturité pour mettre en scène le réel. Bien qu’encore un tantinet irrégulier, son style graphique réaliste est également déjà bien mur. Largement imprégné de manga (mais pas que), son encrage élégant en noir et blanc se complète de nombreux tramages et textures, pour un rendu très personnel, qui sera la marque de fabrique de Vanyda.

voir la fiche officielle ISBN 9782849530023