parution 01 octobre 2013  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Esotérique, Fantastique - Etrange

Alisik T1

Automne

Une jeune fille se réveille dans un cimetière et comprend qu’elle est morte et qu’elle devra faire avec. Un début mortel par son dessin mais bien pauvre par son scénario...


 Alisik T1 : Automne (0), bd chez Le Lombard de Rufledt, Vogt
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2013

L'histoire :

Alisik se réveille un jour dans une tombe, portant une simple robe et avec une vraie aura d’ange. Cependant, elle n’est pas seule : cinq fantômes étranges et loufoques l’accueillent pour son réveil. Ils lui annoncent une terrible vérité : elle est morte et vit maintenant au cimetière de la ville ! Alisik n’en croit rien et tente de se réveiller pour sortir de ce cauchemar... mais il semble que les revenants aient raison : elle est bel et bien morte ! Perturbée, elle quitte le cimetière malgré l’avertissement de ses nouveaux amis et essaie de comprendre les effets de son état. Elle se promène mais personne ne la voit. Le bus fonce sans s’arrêter alors qu’elle est sur le bas-côté ; les jeunes la croisent sans la remarquer et elle est même traversée par le bras d’un garçon sans qu’il ne sente quoique ce soit. Arrivant au milieu d’une fête, Alisik est emplie de tristesse car elle se sent seule et abandonnée de tous. Seule une personne lui parle, accoudée au bar : Frings, un autre revenant du cimetière de la ville. Il lui explique alors qu’il y a des règles à respecter quand on a traversé l’au-delà et qu’il faut qu’Alisik accepte son nouvel état…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Une fois n'est pas coutume, cette nouvelle série publiée par le Lombard est made in... Allemagne. L’idée est simple (voire simpliste) : une jeune fille comprend qu’elle est morte et tente de « vivre » avec ce funeste poids ! Alisik est une reprise directe de l’univers de Tim Burton dans son travail sur L’étrange Noël de M. Jack et surtout Les Noces funèbres. Le ton est assez poétique et quelques chapitres sont très bien construits, mais l’histoire sent vraiment trop la guimauve (sombre, peut-être, mais guimauve quand même !). Alisik tombe très vite amoureuse d’un jeune aveugle et l’idylle impossible devient le principal sujet de l’intrigue. En gros, Alisik sur les fantômes surfe sur la même thématique que Twilight sur les vampires. Le public est clairement ciblé : les jeunes adolescents, voire adolescentes. On a même droit à une scène où Alisik fait les magasins pour se trouver des fringues... même morte, elle retrouve donc vite son naturel. Le début est donc porteur et prometteur, mais le développement de l’intrigue est souvent trop gentillet pour un thème aussi fort et grave. De plus, l’histoire se résume en une ligne (comme une épitaphe…) et l’action est minimaliste dans ce récit. Alors, me direz-vous ? Doit-on enterrer cet album ? Pas vraiment, car le dessin de Vogt Helge est tout simplement magnifique. L’illustrateur incarne cette histoire avec une puissance rare : le tout mélange le manga et l’animé avec des couleurs à la fois vives et gothiques. Venant de l’animation chez Disney et Pixar, Helge offre une superbe prestation graphique avec des personnages magnifiques et pleins de vie (même-et surtout-pour les revenants). Ouvrir l’album d’Alisik est une expérience en soi et de nombreuses pages sont ornées d’enluminures magnifiques. Certaines sont des pages d’un grimoire qui explique les règles dans le monde des morts et là encore, le travail graphique est remarquable. Espérons que les prochains tomes soient plus riches en évènements et en profondeur, pour que la série fasse vraiment partie du panthéon des bandes dessinées… ad vitam aeternam !

voir la fiche officielle ISBN 9782803631070