parution 01 septembre 2009  éditeur Le Lombard  collection Troisième Vague
 Public ado / adulte  Thème Espionnage, Politique

Alpha T11

Fucking patriot

Après des années de bons et loyaux services, l'agent secret Alpha se retrouve être la cible involontaire d'une machination qui le mène petit à petit à sa perte. Retour en grande pompe de la fameuse série d'espionnage !


 Alpha T11 : Fucking patriot (0), bd chez Le Lombard de Jigounov, Jigounov
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2009

L'histoire :

C'est alerte rouge aux Etats-Unis : l'information qu'un avion grande ligne arrivant de Moscou, bourré d'explosifs nucléaires, approche de New York met la maison blanche sur les dents. Sans solution alternative, le président donne son accord pour sa destruction en plein vol, préférant condamner des dizaines de passagers innocents pour protéger la dense population new-yorkaise. Mais une fois les équipes de spécialistes arrivées sur les lieux de l'explosion, aucune trace de radioactivité n'est décelée : l'information était un coup monté. Par qui ? Les américains pensent immédiatement aux russes, et une crise qui les ramènent à la bonne vieille époque de la guerre froide commence. Les tensions entre les deux pays se détendent cependant, à l'initiative du secrétaire à la sécurité intérieur américain. Mais c'est à la CIA que la situation reste tendue, car on apprend que l'attentat a été monté de toute pièce par certaines personnes lassées d'une politique extérieure trop molle. A la tête de cette machination, se trouve justement... le secrétaire d'état ! En bas de la pyramide d'exécution, Charles Roberts, horrifié d'avoir trainé dans une mission qui a valu la mort de centaines d'innocents passagers, se pend dans son bureau. Une double enquête est menée, d'un coté par le personnel de la CIA qui ne connait rien de ce complot, de l'autre par les acolytes du défunt, qui veulent savoir si Charles à parlé de cette opération à une tierce personne. En épluchant son ordinateur, ils découvrent qu'il a transmis un message codée à un certain Alpha, message qui parle implicitement de la destruction d'un certain Boeing 767 en plein vol. L'ex-agent opérationnel Alpha devient immédiatement l'homme à abattre.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Retour fracassant et attendu de la grande série d'espionnage Alpha, après plus de deux ans d'attente ! Après un prologue bienvenue, revenant en quelques pages sur le passé de cette excellente série, le décor se met rapidement en place, dans les règles de l'art, pour refermer son piège sur le pauvre et innocent Alpha. Jigounov, à la base dessinateur de la série et co-scénariste de quelques tomes passés, prend seul les manettes de cet album. Et on peut dire qu'il a été à bonne école : nul relâchement ou changement de style avec ce 11e opus, qui est de la même (très bonne) veine que les tomes précédents ! Alpha s'est toujours distingué par la complexité de ses intrigues, et celle-ci n'est pas en reste. La lecture de ce nouvel opus se doit d'être très attentive pour suivre sans se perdre le fil de cette machination presque diabolique. C'est également l'occasion pour l'auteur d'humaniser un peu plus notre héros, en le rapprochant de son ancienne co-équipière, amoureuse depuis 10 tomes du bellâtre qui faisait semblant de ne rien comprendre. Coté dessin, on ne peut que saluer la qualité constante de la série entière. En feuilletant les 10 tomes précédents, on serait bien mal en peine de trouver à redire à ces 56 planches, voire même de dire quelle histoire précède laquelle, tant, dès les premier album, la technique sûre et le trait réaliste du dessinateur était déjà affirmés. On pourra peut-être regretter un manque de dynamisme dans les scènes d'actions. Mais à ce niveau, le contre-espionnage est plus une histoire de bureau que de bastons ! Reste à attendre la suite, déjà nommée Petit tour avec Malcom, qui devrait montrer Alpha en vainqueur de ses ennemis! A moins que l'auteur ait décidé d'en finir...

voir la fiche officielle ISBN 9782803624560