parution 30 octobre 2015  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Mondes décalés

Capricorne T19

Terminus

Il y a bien longtemps, un fou furieux séparait en deux une créature extraordinaire, donnant vie à un être démoniaque et à un être d’apparence humaine, l’homme aux mains tatoués. Suite riche en révélations d’une série qui touche bientôt à sa fin.


 Capricorne T19 : Terminus (0), bd chez Le Lombard de Andreas, Cochet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2015

L'histoire :

Astor et Zarkan ont entamé un dialogue « cérébral » bien difficile à suivre… Astor accède mentalement à sa bibliothèque, afin d’y trouver des correspondances avec les formules que Zarkan puise dans son propre savoir. Brent Parris est curieux de connaître le résultat de leur conversation. Ceux-ci finissent par expliquer. Grâce au croisement des notes que Zarkan a prises chez le passager avec certains grimoires de la bibliothèque de Zarkan, le duo a fini par comprendre que le passager a volé les composants de ses machines dans un vaisseau intersidéral échoué. Or ces machines font partie d’un système complexe plus vaste, destiné à guider le vaisseau à travers le cosmos ou à franchir des portes réelles ou mystiques. Ou peut-être les deux. Ou peut-être un truc encore plus compliqué. Plus étrange encore : les pierres d’apocalypse jouent un rôle actif dans la structure en ouvrant des passages vers d’autres dimensions. Le fait que les pierres aient été sculptées il y a des siècles, bien que le vaisseau intersidéral ne se soit écrasé que bien plus récemment, montre que ceux à qui appartient le vaisseau n’ont pas la même notion du temps que nous : tôt au tard, ils voudront récupérer leur bien ! Contre toute attente, Brent Parris semble savoir qui sont les propriétaires…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans ce tome 19, Capricorne mène l’enquête, accompagné d’Astor, de Miss O’Mara et de Monsieur Zeus, pour remonter la piste du passager, sans se douter que ce dernier les suit à la trace. C’est plutôt sur un scénario relativement sobre au niveau de la difficulté que l’auteur conte en parallèle la piste des révélations successives, au fur et à mesure des progrès de Capricorne, et les flashbacks permettant de mieux comprendre l’histoire de Damalock, de l’homme aux mains tatoués et du passager. Alternant les cadrages classiques – lorsque l’histoire semble plutôt du bon côté du réel – et les découpages comme seul Andreas sait les concevoir – lorsque l’on bascule du côté de la 5ème dimension – Andreas use de tout son savoir-faire graphique pour ajouter une richesse sémantique. Ce qui fait qu’un Capricorne ne ressemble à rien d'autre, sauf à un Capricorne. Alors qu’on pensait avoir atteint le terminus, l’auteur nous entraîne vers une remise à zéro et suggère la présence d’un nouvel opus 20… La fin ? Qui sait ?

voir la fiche officielle ISBN 9782803635214